Mirela Demireva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mirela Demireva
Image illustrative de l’article Mirela Demireva
Mirela Demireva en 2012.
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2007 -
Nationalité Drapeau : Bulgarie Bulgare
Naissance (29 ans)
Lieu Sofia
Taille 1,80 m
Poids 50 kg
Club Atletik Sf
Entraîneur Rini van Leeuwen
Records
2,00 m (2018)
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Champ. du monde juniors - - 1
Championnats d'Europe - 2 -
Champ. des Balkans 1 2 1

Mirela Demireva (née le à Sofia) est une athlète bulgare spécialiste du saut en hauteur, vice-championne olympique en 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

Demireva a été médaillée de bronze aux championnats d'Europe juniors en 2007 et a été vice-championne du monde junior en 2008. En 2012 à Lucerne elle bat son record personnel vieux de 5 ans en franchissant une barre à 1,95 m (son précédent record était de 1,88 m) et réalise donc les minima requis pour participer aux Championnats d'Europe et aux Jeux olympiques.

Elle se qualifie en finale des Championnats du monde le avec 1,92 m où elle termine neuvième avec 1,88 m.

En septembre 2015, Demireva part à Zoetermeer aux Pays-Bas pour s'entrainer avec Rini van Leeuwen. Blessée à la cheville durant l'hiver suivant[1], la Bulgare ouvre sa saison 2016 le 14 mai où elle se classe 5e du Shanghai Golden Grand Prix 2016 avec une marque d'1,88 m au troisième essai[2]. Quatre jours plus tard, la Bulgare s'impose au World Challenge de Pékin avec 1,93 m[3] devançant sur le podium les Ouzbeks Svetlana Radzivil et Nadiya Dusanova (1,90 m)[4],[5].

Vice championne d'Europe et olympique (2016)[modifier | modifier le code]

Le 18 juin à Szczecin, Mirela Demireva bat son record personnel de 2012 de deux centimètres, effaçant une barre à 1,97 m[6]. Elle échoue par trois fois à 1,99 m, barre que seule Kamila Lićwinko franchit[6]. Le 6 juillet, la Bulgare remporte sa première médaille internationale séniore en décrochant l'argent ex-aecquo (avec Airinė Palšytė) des Championnats d'Europe d'Amsterdam avec un saut à 1,96 m, derrière Ruth Beitia (1,98 m)[7]. Le 22 juillet, elle est de nouveau battue par Ruth Beitia lors du London Anniversary Games, 1,98 m pour l'Espagnole contre 1,95 m pour la Bulgare[8]. Le 20 août, Mirela Demireva devient vice-championne olympique à l'occasion de la finale des Jeux olympiques de Rio avec un saut à 1,97 m, record personnel égalé[9]. Elle est devancée aux essais par Ruth Beitia et remporte ainsi sa première médaille olympique[9].

Moins en forme lors de la saison 2017 où elle ne franchit qu'1,90 m, elle est invitée par l'IAAF aux Championnats du monde de Londres car elle figure dans le top 32 mondial. Lors des qualifications, le 10 août, elle réalise sa meilleure performance de la saison à 1,92 m et rejoint la finale[10]. Deux jours plus tard, en finale, elle égale cette hauteur et termine 7e[11].

Mirela Demireva débute la saison 2018 par un circuit hivernal, le 3 février à Karlsruhe. Elle déjoue les pronostics en s'imposant face à la favorite Yuliya Levchenko, auteur de 1,97 m durant le mois de janvier. La Bulgare remporte le concours avec 1,95 m, record personnel en salle, devant Levchenko qui doit se contenter d'1,92 m[12],[13]. Le 17 février, aux championnats des Balkans en salle d'Istanbul, elle est incapable de franchir sa barre d'entrée à 1,83 m et se retrouve dernière de la compétition[14]. Le 1er mars, elle termine 6e des championnats du monde en salle de Birmingham avec un saut à 1,89 m[15].

Barre des 2,00 m et vice-championne d'Europe (2018)[modifier | modifier le code]

Lors de la saison estivale, la Bulgare joue au duel avec la Russe Mariya Lasitskene, lors de leurs 4 premières compétitions de l'année. Lasitskene s'impose à chacune de leurs confrontations, mais Demireva montre une certaine régularité. À Shanghai, Rome et Hengelo, elle finit toujours 2e avec 1,94 m, avant d'échouer à un record personnel égalé à 1,97 m. Le 10 juin, au Bauhaus-Galan de Stockholm, elle devient la 74e femme de l'histoire à effacer la barre des 2,00 mètres, record personnel, pour n'être battue qu'aux essais par Lasitskene[16].

Le 13 juillet, à Rabat, Mirela Demireva met fin à la série de 45 victoires consécutives de Mariya Lasitskene, parvenant à franchir 1,94 m, ce que la Russe est anormalement capable de faire[17]. Elle s'octoire la victoire devant Yuliya Levchenko (1,94 m également), la première de sa saison[17]. Le 21, elle remporte son troisième titre (après 2015 et 2016) aux championnats des Balkans, cette fois dans son pays à Stara Zagora, avec une performance de 1,95 m, avant d'échouer à 2,03 m[18].

Le 10 août 2018, dans le stade olympique de Berlin pour les championnats d'Europe, Mirela Demireva prend le risque de faire l'impasse à 1,96 et 1,98 m, alors qu'elle est en 5e position. Elle parvient à effacer la barre des 2,00 m à son troisième essai, égale son record personnel, et remporte la médaille d'argent derrière la Russe Mariya Lasitskene (2,00 m)[19].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Krassimir Demirev, champion d'Europe junior sur 400 mètres haies en 1981 et de Valya Demireva, 4e des championnats du monde de 1987 et 5e des Jeux olympiques de 1988 sur le relais 4 x 100 m[20].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2007 Championnats d’Europe juniors Hengelo 3e 1,82 m
2008 Championnats des Balkans en salle Athènes 3e 1,80 m
Championnats du monde juniors Bydgoszcz 2e 1,86 m
2009 Championnats des Balkans en salle Athènes 2e 1,84 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 8e 1,92 m
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 7e 1,87 m
2014 Championnats des Balkans Pitești 2e 1,87 m
2015 Championnats d'Europe par équipes Stara Zagora 1re 1,91 m
Championnats des Balkans Pitești 1re 1,91 m
Championnats du monde Pékin 9e 1,88 m
2016 Championnats des Balkans Pitești 1re 1,91 m
Championnats d'Europe Amsterdam 2e 1,96 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 1,97 m
2017 Championnats d'Europe par équipes Vaasa 3e 1,80 m
Championnats des Balkans Novi Pazar 2e 1,88 m
Championnats du monde Londres 7e 1,92 m
Ligue de diamant 8e 1,84 m
2018 Championnats des Balkans en salle Istanbul finale NM
Championnats du monde en salle Birmingham 6e 1,89 m
Championnats des Balkans Stara Zagora 1re 1,95 m
Championnats d'Europe Berlin 2e 2,00 m

Championnats du monde : qualifications en 2013

Championnats d'Europe : qualifications en 2014

Championnats d'Europe en salle : qualifications en 2015

Records[modifier | modifier le code]

En plein air
Épreuve Type Marque Lieu Date
Saut en hauteur Plein air 2,00 m Drapeau : Suède Stockholm
Drapeau : Allemagne Berlin
10 juin 2018
10 août 2018
En salle 1,95 m Drapeau : Allemagne Karlsruhe 3 février 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Sedoc feliciteert hoogspringster Demireva met zilver », sur nos.nl, (consulté le 9 octobre 2016)
  2. « Programme 2016 & Results - Diamond League - Shanghai », sur shanghai.diamondleague.com (consulté le 14 mai 2016)
  3. T&F Athletics, « Mirela DEMIREVA 1.93 High Jump - IAAF World Challenge Beijing 2016 », (consulté le 18 mai 2016)
  4. « SoyCobarde on Twitter », sur Twitter (consulté le 18 mai 2016)
  5. « IAAF: Beijing World Challenge 2016 Ghazal », sur iaaf.org (consulté le 19 mai 2016)
  6. a et b « IAAF: Wlodarczyk throws 79.61m in Szczecin, Licwinko over world-leading 1.99m| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 19 juin 2016)
  7. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 7 juillet 2016)
  8. « IAAF: Harrison hurdles to world record in London – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 août 2016)
  9. a et b « Beitia reine de la hauteur », sur lequipe.fr (consulté le 21 août 2016)
  10. M3 Web - http://m3web.bg, « Bulgarian Mirela Demireva Improved Her Personal Achievement in the High Jump - Novinite.com - Sofia News Agency », novinite,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2017)
  11. (bg) « Мирела Демирева ще се бори за медал тази вечер », Topsport.bg,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2017)
  12. (de) « Hallen-Bestleistung! Raphael Holzdeppe bezwingt Renaud Lavillenie », www.leichtathletik.de | Das Leichtathletik-Portal,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2018)
  13. « IAAF: Dibaba clocks second fastest indoor 1500m of all-time to top five world leads in Karlsruhe| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 février 2018)
  14. (en-US) « Marija Vuković druga na Balkanu - CdM », CdM,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018)
  15. (bg) « Мирела Демирева: Разочарована съм! Резултатът ми е слаб! », bTV Новините,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mars 2018)
  16. « IAAF: Echevarria sails windy 8.83m in Stockholm - IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 17 juin 2018)
  17. a et b « Lavillenie et Lasitskene s'écroulent, Hassan brille », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juillet 2018)
  18. « Демирева зарадва българската публика с победа и опити над 2 метра », Sportal.bg,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)
  19. « IAAF: Teenage Ingebrigtsen kicks to 1500m gold at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 11 août 2018)
  20. « IAAF: Mirela Demireva: I love jumping because...| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 26 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]