Mireille Miailhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mireille Miailhe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Nom de naissance
Mireille Glodek
Nationalité
Activité
Artiste peintre et illustratrice
Mouvement
Fratrie
Enfant
Distinctions

Mireille Miailhe, née Mireille Glodek à Paris le et morte le [1],[2], est une artiste peintre, illustratrice et résistante française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale Mireille Miailhe, militante du Parti communiste français, s'engage dans la résistance et devient agent de liaison à Toulouse[1] sous l'autorité de Jean-Pierre Vernant[2].

Elle fréquente les artistes Mané-Katz, Dina Vierny et Aristide Maillol. Louis Aragon lui rend hommage dans Blanche et l'oubli.

Elle est lauréate du prix Fénéon en 1950[1].

Elle est la sœur de René Glodek et la mère de Florence Miailhe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mireille Glodek Miailhe : Œuvres, Biro, 2007, de Pascale Froment et Isabelle Rollin-Royer[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]