Mired ben Ra'ad de Jordanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mired ben Ra'ad de Jordanie
Prince Mired of Jordan in Mozambique.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
AmmanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Ra'ad bin Zeid (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le prince Mired ben Ra'ad ben Zeid, né le , est le deuxième fils du prince Ra'ad bin Zeid, des maisons royales de l'Irak et de la Syrie.

Vie publique[modifier | modifier le code]

Un arrêté royal émis le 21 avril de 2014 a nommé le prince Mired directeur du Grand conseil pour des sujets des personnes en situation de handicap. Il est aussi président de la Commission nationale de déminage humanitaire et réhabilitation de la Jordanie, et vice-président du Conseil suprême pour des sujets des personnes en situation de handicap[1].

En 2008, le prince Mired a présidé la Huitième assemblée des États parties à la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel ou Convention d'Ottawa, laquelle a eu lieu en Jordanie[2]. Dès lors, Mired a été nommé envoyé spécial pour promouvoir le traité international dans les pays qui n'ont pas encore formellement interdit les mines antipersonnel.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 1992, le prince Mired a épousé Dina Mohammad Khalifeh (connue maintenant comme la princesse Dina Mired). Ses enfants sont la princesse Shirin bint Mired, le prince Rakan ben Mired et le prince Jafar ben Mired[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jordan’s obligations towards persons with disabilities », Jordan Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Convention sur l'interdiction des mines: What was the 8MSP and why was it important? », sur www.apminebanconvention.org (consulté le 2 avril 2017)
  3. (en) « Princess Dina Mired | The Huffington Post », sur www.huffingtonpost.com (consulté le 2 avril 2017)