Miramont-de-Quercy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miramont.

Miramont-de-Quercy
Miramont-de-Quercy
Mairie de Miramont-de-Quercy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Pays de Serres Sud-Quercy
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Serres en Quercy
Maire
Mandat
Gilbert Rozes
2014-2020
Code postal 82190
Code commune 82111
Démographie
Population
municipale
330 hab. (2016 en diminution de 5,44 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 52″ nord, 1° 04′ 00″ est
Altitude 197 m
Min. 81 m
Max. 224 m
Superficie 14,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Miramont-de-Quercy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Miramont-de-Quercy

Miramont-de-Quercy est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Miramontois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Quercy et plus précisément dans le Quercy Blanc, dans la vallée de la Barguelonnette.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Miramont-de-Quercy[1]
Fauroux Touffailles
Saint-Nazaire-de-Valentane Miramont-de-Quercy Montagudet
Montesquieu Montbarla

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Miromonte en 1249[2][réf. non conforme].

Miramont : « Le premier élément du nom est une forme conjuguée du verbe occitan mirar, issu du latin mirare qui signifiait « voir avec admiration, avec étonnement, admirer ». Le deuxième élément , le latin montem a donné "mont" en occitan. Ce mot désigne une petite dénivellation. Le toponyme du nom fait allusion à une « hauteur que l'on distingue de loin » et permet de prévoir les attaques en cas de danger »[2].

Quercy : ce terme est issu du latin cardurcinum, adjectif dérivé du nom du peuple qui habitait la région à l'époque de César. Devenu Carcin en occitan transcrit en Quercy[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Alain Lacombe DVG Conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

En 2007, Alain Lacombe a parrainé Frédéric Nihous.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 330 habitants[Note 1], en diminution de 5,44 % par rapport à 2011 (Tarn-et-Garonne : +5,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
670743630804849875852894832
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
800763753695686659616618628
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
559542521462463513507458466
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
407384334287290339338339340
2013 2016 - - - - - - -
340330-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre de Miramont-de-Quercy.
  • L'église paroissiale Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a b et c Paul Burgan, André Lafon - Toponymie du Tarn-et-Garonne: dictionnaire étymologique ; les noms de communes, des anciennes paroisses et des lieux-dits importants[réf. non conforme].
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.