Mirabella V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mirabella V
Image illustrative de l’article Mirabella V
Mirabella V à Palerme en 2006
Type Monocoque
Fonction Yacht de luxe
Gréement Sloop
Histoire
Architecte Ron Holland
Chantier naval BVT Surface Fleet, Angleterre
Fabrication Résines composites
Lancement 2003
Équipage
Équipage 14 membres
Caractéristiques techniques
Longueur 75,20 m
Maître-bau 14,80 m
Tirant d'eau 3,5 m
Déplacement 765 tonnes
Hauteur de mât 88,5 m
Voilure 3 380 m2 (maxi)
Propulsion 2 × 1 056 MTU Diesel
Caractéristiques commerciales
Capacité 14 passagers
Carrière
Port d'attache Palm Beach (Floride) Drapeau des États-Unis États-Unis

Le Mirabella V est un voilier de plaisance lancé en 2003.

Il est gréé en sloop, c'est-à-dire avec un seul mât. C'est, avec ses 75,2 mètres de long et 88,5 mètres de haut, le plus grand sloop du monde. Son coût de construction a été estimé à plus de 45 millions de dollars[1].

Propriétaire[modifier | modifier le code]

Mirabella V est l'un des voiliers de la flotte de super-yacht propriété de l'ancien PDG de la société de location de véhicules Avis, Joe Vittoria qui le loue pour des croisières privées de luxe. Mirabella V peut être loué en charter à partir de 375 000 dollars la semaine en haute saison[2]

Son port d'attache est Palm Beach (Floride) ; afin de pouvoir y mouiller, le voilier a dû être conçu avec une quille relevable.

En 2010 il est mis en vente pour la somme de 39 900 000 .

Construction[modifier | modifier le code]

Mirabella V a été construit par les anciens chantiers navals BVT Surface Fleet situés à Woolston, (Hampshire), Angleterre. Il a été conçu suivant les plans de l'architecte naval néo-zélandais basé en Irlande Ron Holland.

Alors que la coque des navires de cette taille est habituellement réalisée en acier ou en aluminium, Mirabella V a été construite en matériaux composites, ceci afin d'obtenir :

  • un temps de réalisation plus court,
  • une maintenance moins contraignante, le composite nécessitant moins d'entretien,
  • une meilleure isolation acoustique et thermique[3].

Dimensions[modifier | modifier le code]

Tout dans les mensurations de Mirabella V est hors du commun pour un sloop.

  • Il est deux fois plus long que les grands Classe J des années 1930.
  • Son mât s'élève à 88,5 mètres au-dessus de la ligne de flottaison, soit exactement deux fois la hauteur de la colonne Vendôme à Paris. La force de compression transmise en manœuvre à la base du mât est de plus de 440 tonnes.
  • Avec sa quille complètement abaissée, le tirant d'eau de Mirabella V en pleine charge atteint 10,09 m soit quelques centimètres de plus que le paquebot de 70 000 tonnes Queen Elizabeth 2.
  • Son maître-bau (largeur) de 14,80 mètres est plus important que celui d'un destroyer comme le Type 42 de la Royal Navy.
  • Mirabella V ne peut passer en dessous d'aucun pont dans le monde, même pas sous le pont Centenaire qui franchit le canal de Panama[4].
  • Son génois maxi est la plus grande voile du monde (1 833 m2 / 19 730 sq ft).


Syst. métrique Syst. angl.
Long. hors-tout 75,2 m 246 ft 8 in
Long. de flottaison (pleine charge) 61 m 200'
Maître-bau 14,82 m 48 ft 7 in
Tirant d'eau (minimal) 3,90 m 12 ft 8 in
Tirant d'eau (maximal) 10,09 m 32 ft 10 in
Déplacement (pleine charge) 740 tonnes
Mât (haut. à part. de la ligne de flot.) 88,5 m 292 feet
Voilure (Gd. voile et foc) 2 385 m2 25 675 sq ft
Voilure (maximale) 3 380 m2 36 490 sq ft
Ballast 150 tonnes
Moteur (2) : puissance à 2 100 tr/min 788 kW 2 × 1 056 bhp

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]