Miré (Maine-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miré.

Miré
Miré (Maine-et-Loire)
L'église Saint-Mélaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Segré
Canton Tiercé
Intercommunalité C.C. des Vallées du Haut-Anjou
Maire
Mandat
Jean-Claude David
2014-2020
Code postal 49330
Code commune 49205
Démographie
Gentilé Miréen, Miréenne
Population
municipale
989 hab. (2016 en diminution de 5,45 % par rapport à 2011)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 32″ nord, 0° 29′ 28″ ouest
Altitude 50 m
Min. 24 m
Max. 81 m
Superficie 17,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Miré

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Miré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Miré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Miré
Liens
Site web mire.mairie49.fr

Miré est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans la partie orientale du Segréen[1], dans le nord du département en limite de celui de la Mayenne, sur les routes D 29 (Morannes-sur-Sarthe), D 768 (Contigné) et D 78 (Sœurdres)[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Miré
Bierné-les-Villages
(Mayenne)
Saint-Denis-d'Anjou
(Mayenne)
Miré
Les Hauts-d'Anjou Morannes sur Sarthe-Daumeray

Urbanisme[modifier | modifier le code]

En 2009 on trouvait 416 logements sur la commune de Miré, dont 89 % étaient des résidences principales, pour une moyenne sur le département de 91 %, et dont 62 % des ménages en étaient propriétaires[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence d'un dolmen, vestige d'une occupation préhistorique.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1805 1830 Bernard-Armand-Jean de Bernard du Port[4]   Propriétaire
         
mars 2001 mars 2008 Louis Bodereau    
mars 2008 En cours Jean-Claude David[5]   Retraité expert-comptable

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 989 habitants[Note 1], en diminution de 5,45 % par rapport à 2011 (Maine-et-Loire : +2,61 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8606338409389259289519911 031
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
956968972944915866867849805
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
794786734612631632629590603
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
6447419611 0359589699601 046989
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges (2008)[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (27,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (21,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (49,9 % contre 48,7 % au niveau national et 48,9 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 49,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 22,8 %, 15 à 29 ans = 17,3 %, 30 à 44 ans = 19,8 %, 45 à 59 ans = 16,7 %, plus de 60 ans = 23,3 %) ;
  • 50,1 % de femmes (0 à 14 ans = 19,8 %, 15 à 29 ans = 15,6 %, 30 à 44 ans = 17,3 %, 45 à 59 ans = 14,8 %, plus de 60 ans = 32,5 %).
Pyramide des âges à Miré en 2008 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
1,2 
90  ans ou +
6,1 
7,3 
75 à 89 ans
10,8 
14,8 
60 à 74 ans
15,6 
16,7 
45 à 59 ans
14,8 
19,8 
30 à 44 ans
17,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,6 
22,8 
0 à 14 ans
19,8 
Pyramide des âges du département de Maine-et-Loire en 2008 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
12,1 
60 à 74 ans
13,1 
20,0 
45 à 59 ans
19,4 
20,3 
30 à 44 ans
19,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,9 
20,7 
0 à 14 ans
18,7 

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Le revenu fiscal médian par ménage était en 2010 de 15 163 , pour une moyenne sur le département de 17 632 [3].

En 2009, 39 % des foyers fiscaux étaient imposables, pour 51 % sur le département[3].

Tissu économique[modifier | modifier le code]

Sur 83 établissements présents sur la commune à fin 2010, 36 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 11 % du secteur de l'industrie, 6 % du secteur de la construction, 35 % de celui du commerce et des services et 12 % du secteur de l'administration et de la santé[3].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le château de Vaux.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : D-M, t. 2, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF34649310, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. WikiAnjou, Segréen, 8 mai 2014
  2. IGN et BRGM, Géoportail Miré (49), consulté le 20 septembre 2012
  3. a b c et d Insee, Statistiques locales du territoire de Miré (49), consultées le 28 avril 2013
  4. Célestin Port, Dictionnaire historique de Maine-et-Loire, (lire en ligne), Révisée 1978 - Miré - MENO-MY - page 451
  5. Réélection 2014 : « Liste des maires élus en 2014 », sur le site de la Préfecture du département de Maine-et-Loire (consulté le 19 avril 2014).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Évolution et structure de la population à Miré en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 mars 2012).
  11. « Résultats du recensement de la population de Maine-et-Loire en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 mars 2012)