Miquèu Montanaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miquèu Montanaro est un auteur-compositeur français, né le à Hyères dans le Var.

Biographie[modifier | modifier le code]

Miquèu Montanaro[modifier | modifier le code]

Montanaro, né à Hyères en 1955, étudie le saxophone avant de faire un long passage par la musique traditionnelle provençale, tendance galoubet-tambourin.

Passionné depuis ses débuts par les croisements de cultures, tant géographiques qu’historiques, son œuvre est marquée par les collaborations, les rencontres, tout en évoluant dans différents genres musicaux, tantôt dans les musiques improvisées (Barre Phillips, Alan Vitous, Serge Pesce, Fabrice Gaudé), les musiques du monde (Carlo Rizzo, Keyvan Chemirani, Fouad Didi, Baltazar Nagy-Montanaro), la chanson (Arthur H, Georges Moustaki, Sylvie Berger), les nouvelles musiques traditionnelles (Laurence Bourdin, Pierre-Laurent Bertolino, Estelle Amsellem) la musique ancienne (Kobzos Kiss Tamàs, Kecskés, Gérard Le Vot) ou encore la musique de chambre (Quatuor Talich, OCTV). Il a acquis une maîtrise du rapprochement, de la construction de passerelles musicales délicates, qui sans jamais renier ses racines provençales, le porte vers un langage universel. Plusieurs centaines de concerts l’ont emmené aux quatre coins du monde, de l’Amérique latine à l’Europe centrale, de l’Afrique à Coursegoules en passant par les États-Unis et l’Indonésie. Si le multi-instrumentiste qu’il est facilite les rencontres, c’est aux flûtes qu’il a acquis virtuosité, liberté et inventivité. Une partie de ses compositions est destinée au théâtre, pièces, ballets, spectacles divers, ainsi que pour des dessins animés et des courts métrages.

Son spectacle solo, Raga Tambourin, renouvelle le galoubet tambourin, cantonné habituellement à la musique traditionnelle provençale, par son approche originale du galoubet et une virtuosité inégalée au tambourin. L’instrument parle alors les langages que Montanaro lui a appris : jazz, musiques africaines, musiques d’Europe de l’Est, musiques improvisées.

Avec la création d’Un Pont sur la Mer, son travail de compositeur questionneur de cultures est reconnu. En effet, il signe la création d’une nouvelle nouba (la Nouba de la 25e heure) qui renouvelle le genre de la musique arabo-andalouse, libérant ainsi la créativité des jeunes maîtres de cet art.

Sous la forme de groupe, c’est avec Vents d’Est que Montanaro marque les esprits : tourbillon où se rencontrent les influences hongroises et provençales, et plus largement méditerranéennes (constitué d’un noyau dur autour de Montanaro et des musiciens hongrois des groupes Vujicsics et Ghymes). Cette aventure est jalonnée d'invitations de musiciens d’horizons divers qui répètent à Correns. À partir de ces répétitions et avec quelques passionnés du village, il invente "Les Joutes Musicales de Printemps" qui lui feront rêver d’un lieu permanent de résidence en Provence dédié à la création et ouvert à d'autres groupes.

Montanaro est titulaire du D.E. en musiques traditionnelles et enseigne la musique d’ensemble en stage, atelier ou master class. En 1998, il est lauréat « Villa Médicis Hors Les Murs », l'A.F.A.A. lui attribuant cette bourse pour la mise en œuvre du tour de la Méditerranée, concerts escales dans les ports méditerranéens de sa composition « Ballade pour une mer qui chante ». Malgré son ajournement, ce projet est ainsi en 2001 à l'origine de la mise en place du Chantier, "Centre de Création pour les Nouvelles Musiques Traditionnelles", implanté au Fort Gibron dans ce même village de Correns (83). Puis, en 2006, souhaitant se recentrer sur son activité première de création musicale, Montanaro quitte la direction artistique du Chantier qui ajoute "Musiques du Monde" à son titre. Des amis fidèles créent alors une structure entièrement consacrée à la Compagnie Montanaro, le Mouvement International des Musiques Ouvertes, qui porte désormais toutes ses activités.

Compagnie Montanaro[modifier | modifier le code]

La Compagnie Montanaro – constituée en collectif depuis 2001 – propose des créations dans le domaine des musiques improvisées, nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde, sous la direction artistique de Miquèu Montanaro.

Chaque projet fait appel à des artistes d’horizons culturels et géographiques divers, certains étant des compagnons de route depuis les débuts (Baltazar Montanaro-Nagy, Laurence Bourdin, Serge Pesce, Fabrice Gaudé, Estelle Amsellem, Nagy Niké …) ; d’autres venant participer aux activités de la Cie de manière plus ponctuelle, selon les créations.

Ces collaborations marquent la permanence de l’ouverture internationale et l’ancrage provençal, un respect des héritages culturels et une vision décomplexée des métissages.

Le nomadisme artistique de la compagnie Montanaro s’inscrit en fait dans une construction progressive de passerelles entre les musiques, afin de favoriser leurs dialogues et leur évolution ; les créations s’assemblent et se découpent pour constituer des projets tantôt ambitieux, tantôt minimalistes, à la fois variés et convergents.

La compagnie Montanaro fait partie de la Coopérative Internexterne.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • CD 2017 KI duo avec Baltazar Montanaro Nagy. IN/EX; L'autre Distribution..
  • CD 2017 Chants Song(e)s. Editions FIC.
  • CD/album BD 2016 "Chants Fragiles" avec Edmond Baudoin. Editions de l'Oeuf.
  • CD/Livre 2014: Transpòrts. Cie Montanaro.
  • 2013: ".G" -52ième Rue Est-Modulor
  • 2013: Serdu -52ième Rue Est-Modulor
  • 2012: Ballade a tres voues-La Triode.
  • 2012: Piada Ribas
  • 2010: D'Amor de Guerra - Nord Sud- Codaex.
  • 2010: Voyage en soi - Musique méditative- ADF- Studio SM.
  • 2009: Duo Montanaro – Gryllus Kft. - Kalàka Zenebolt (H).
  • 2007: La Polonaise – CD/DVD – Le Roseau/ Cie Montanaro – Harmonia Mundi.
  • 2006: Coffret Otramar – collection de 7 CD - Cimo & To – Nord Sud.

Suite Colombiana – Cimo & To – Nord Sud; Ora Daurada – Cimo & To – Nord Sud; Calènda– Cimo & To – Nord Sud; Adventures-Nord-Sud; Imaginogène-Nord-Sud

  • 2005: Un Pont sur la Mer – Cimo & To – Nord Sud.
  • 2005: Raga Tambourin – Cimo & To – Nord Sud.
  • 2003: Tambourinaire – Buda – Distr. Universal.
  • 2003: Noir & Blanc-Duo avec Konomba Traoré- Al Sur.
  • 2002: Chicha – Cimo & To.
  • 2002: Messatge, Nuits Atypiques de Langon – Daquí.
  • 2002: Vents d'Est-Ungaresca.
  • 2000: Trio Alazar, Keyvan Chemirani, Montanaro et Carlo Rizzo - Al Sur.
  • 1999: Maurin des Maures - Disques de l’Olivier - Distr. Harmonia Mundi.
  • 1998: Gaucelm Faidit, Kecskés Ensemble, Hungaroton (H)-réédition en cd.
  • 1998: Vents d’Est-Ballade pour une mer qui chante-volume 3-Orkhêstra.
  • 1997: Bardoczi Attila - Voyageurs, Fono (H).
  • 1997: Montanaro – Solo - Fono (H).
  • 1997: Montanaro / Raharjo, Java - Stupeurs et Trompettes Édition - Orkhêstra.
  • 1997: Vents d’Est-Ballade pour une mer qui chante-volume 2.
  • 1996: Vents d’Est-Ballade pour une mer qui chante-volume 1- Orkhêstra.
  • 1995: Galoubet-Tambourin Musiques d’hier et d’aujourd’hui - Ocora Radio France.
  • 1994: Montanaro - Théâtre - ARTA (CZ) - Distr. Orkhêstra.
  • 1993: Vents d’Est - Migrations - MG, Auvidis.
  • 1993: Tenson - La Nef des Musiques - Bleu Regard Musidisc.
  • 1992: Mesura & Arte del Danzare. Accadémia Viscontea I musicanti (I).
  • 1990: Montanaro - Collage - Bonton (CZ).
  • 1990: Vents d'Est- Budapest.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • EDMOND de Laetitia Carton ( 1 chanson dans le film)
  • Vents d'Est, long métrage de György Szomjàs sur le groupe éponyme.
  • Prélude de Pan avec Paul Crauchet,d'Après Giono. Ed l'Astronome.
  • La suite Colombiana (UNAL-Colombie).
  • Chicha (Denis Butner).
  • Salam Halikoum Bernard (Fellag par Adam Pianko).
  • Orsalher (Films Verts), musique G. Bertrand, (K7).
  • Le Président cornemuseux (FR3), musique G. Boréani.
  • Les enfants de l'Islam, avec S. Poljanski.
  • Arany Madàr (dessin animé), avec K. Kiss Tamàs (H).
  • Fekete Màlom (animation) de Krisbai Judith (H).

Créations de 2001 à 2014[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Imaginogène - musique improvisée - avec Serge Pesce (guitare accommodée.)
  • 2002 : L’Ora Daurada – nouvelle musique traditionnelle, musique de traverse – avec Laurence Bourdin (vielle électro) et Amanda Gardone (contrebasse).
  • 2003 : Opéra Dona – opéra de poche, création pluridisciplinaire.
  • 2004 : Un Pont sur la Mer – Enregistrement de la Nouba de la 25e heure, créée en 1994 en collaboration avec Smaïn Hini, Naguib Kateb( Algérie). Cette Nouba est interprétée par l’ensemble de musique gharnati Al Maoussilia d'Oujda ( Maroc).
  • 2004 : Mathis – création réunissant douze musiciens de la Méditerranée et trois chanteuses, grecque: Nena Venetsanou, turque: Gülseren Yildirim et provençale: Danielle Franzin.
  • 2005 : Un Provençal au Château – musique de chambre - pièce pour galoubet tambourin et quintet à cordes – commande du festival Autumn Strings (Prague), interprétée par le Quatuor Talich et Estelle Amsellem.
  • 2007 : La Polonaise – chanson – avec Sylvie Berger au chant, et sous la direction artistique de Gabriel Yacoub.
  • 2009 : D’Amor de Guerra – création pluridisciplinaire en quatre temps, quatre propositions de spectacles permettant l’exploration de différents genres artistiques : concert / pièce chorégraphique (avec la Cie Rialto Fabrik Nomade) / musique de rue / bal.
  • 2010 : Banaminots – concert slam & musiques du monde pour le jeune public – avec Marc-Alexandre Oho Bambe au slam, Miquèu Montanaro aux flûtes et à l’accordéon, Pierre-Laurent Bertolino à la vielle électro-acoustique et Baltazar Montanaro au violon.
  • 2011: .G – musique improvisée – Miquèu Montanaro se recentre autour du galoubet-tambourin pour mieux le détourner. Dans cette aventure, il est accompagné par Catherine Jauniaux au chant, Carlo Rizzo au tamburello, Niké Nagy à la performance visuelle. William Petit réalise la mise en espace.
  • 2012: L'âme nue avec Laurence Bourdin vielle à roue, chant, Fouad Didi Oud, violon, chant, Montanaro accordéon, flûtes, galoubets et chant, composition.
  • 2012: Rêve d'Erevan avec Frédéric Nevchehirlian, Guitare, voix, Serge Pesce, Guitare accommodée, Montanaro flûtes, galoubets, saxophone.
  • 2012:LÙM Avec Éléoore Weill
  • 2013:ARPA avec Roxane Martin.
  • 2013:HYPNOS avec Eric Montbel
  • 2014:NEO CIMBALUM MUNDI avec François Rossé
  • 2014: SILENZIO avec Carlo Rizzo

Compositions[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • La Polonaise création 2006
  • Un provençal au Château avec le Quatuor Talich et Estelle Amsellem
  • Chicha
  • Ora daurada
  • Vents d’Est
  • Calendà
  • Mathis
  • Opéra Dòna Gardarem lo moral Le colporteur Polyphonies en solitaire

Son et lumières[modifier | modifier le code]

  • Gaspard de Besse (Théâtre de la Méditerranée)
  • Le siège de Mons (C.D.O)
  • Maurin des Maures  (Théâtre de la Méditerranée)

Compositions n'ayant pas été enregistrées en CD[modifier | modifier le code]

  • Fuèc, poème symphonique.
  • La mort de Maurin, pour ensemble de cordes.
  • La bourrée papillon, arrangement pour trio de clarinettes.
  • Récréation, marimba et clarinette.
  • Q+TGB, pour quatuor à cordes et galoubet-tambourin.
  • Camins de temps, pour quatuor à cordes et galoubet-tambourin (commande de l'état).
  • Opérette, pour quatuor à cordes, clarinette en Do, hautbois et galoubet-tambourin (version avec texte).
  • Ouverture,  pour quatuor à cordes et flûte traversière.
  • Lo Caladaire, cantate sur un texte de J.Y. Royer, pour voix, accordéon, guitare accommodée et percussions, création Renat Sette.
  • Tenson (1er chant), avec Fred Frith et Ferdinand Richard.
  • Tenson (2e chant), avec B. Phillips, C. Tyler, A. Vitous, S. Pesce.
  • Performance 1, avec Edmond Baudoin.
  • Performance 2, avec Edmond Baudoin et Isabelle Rossignol.
  • Noir & Blanc, avec Konomba Traoré.
  • Un pont sur la mer (nouba), avec Smaïn Hini et Kateb Naguib Godi, avec S. Pesce.
  • Nagy - Oberbeck (expo), création à Munich avec S. Pesce.
  • Poteau rose, création à Salernes avec S. Pesce.
  • Théâtre 1, 10 pièces dont 4 improvisées en concert avec K. Ruziska, M.Hejna, F. Kop, P. Dvorsky.
  • Théâtre 2, avec E. Viklicky, F. Kop, M. Hejna, F. Uhlir.
  • Dissonance, pièce pour ensemble de galoubets - tambourins (3 voix minimum).
  • Passatge, avec J.N. Mabelly, C. Zagaria, D. Phillips.
  • Vents d'Est, avec Szabados György  (NB : de ce concert naîtra le groupe Vents d'Est).
  • Ballade pour une mer qui chante, pour le groupe Vents d‚Est, avec 7 solistes vocaux, 7 solistes instrumentaux et un chœur (Commande *Festival St Chartier 95).
  • Adventures, avec A. Vitous.
  • Performance 3, avec Julie Lyonn Lieberman.
  • Fragments d'ailleurs, composition de 21 thèmes pour le groupe Dédale (Création St Chartier 98).
  • Une nuit à San Marcande, pour clavier et guitare accommodée.
  • Musique imaginogène, avec S. Pesce.
  • Calme Rêve Innocent, œuvre symphonique créée avec P. Vaillant, R. Tesi et le Brandebürgisher Philharmonie Potsdam (Commande de l'ADIAM 83).
  • Messatge, (Commande des Nuits Atypiques de Langon)
  • Asmae, cantate marocaine, 1998.
  • Taksim, création en résidence en Turquie, 1999.
  • Tabacaria, création en résidence en Palestine, 2000.
  • 1851, la farandola de la libertat, 2001.

Musique traditionnelle[modifier | modifier le code]

  • Collaboration avec les groupes : Jaibana (Colombie ),  Téka (Hongrie),  Vujicsics (Hongrie),  la Sauterela (Provence),  lo cepon (Provence),  Cantaril (Portugal),  Pedro Aledo (Espagne, Provence),  Renat Sette (Provence),  les Grallers de l'Accord (Catalogne),  Ghymes (Slovaquie),  Tambura (Égypte),  Sapto Raharjo (Indonésie),  Dédale (France).
  • Participe à l'Ensemble Méditerranéen dirigé par Pedro Aledo.

Musique actuelle[modifier | modifier le code]

  • Orlando Sanchez Cubajazz, Danae Blanco (Cuba).
  • Improvisations avec Miroslav et Alan VITOUS.  
  • Musica occitana d'Encuei avec Barre Phillips (réédité en Hongrie et en Pologne).  
  • Passatge, avec C. Zagaria et D. Phillips.  
  • Concerts folklore imaginaire :  Festival de musique contemporaine de Toulon Radio France, avec S. Pesce (œuvres de Pesce, Montanaro et Jarrié).

Musique ancienne[modifier | modifier le code]

  • Colinda.Noëls de Provence STRADA (Québec) . 
  • Noëls de Provence et de Hongrie, avec K. Kiss Tamàs.  
  • Kalendarium, avec K. Kiss Tamàs.  
  • Gaulcem Faidit, avec l'ensemble Kecskès.  
  • Plaintes cléricales et lamentations grégoriennes, avec G. Levot.  
  • Mesura & Arte del Danzare (Accademia Viscontea).  
  • Intégrale Bernat de Ventadorn (Kalendarium. Édition Les Monédières).

Musiques de scène-Live[modifier | modifier le code]

  • La mort de Judas (Paul Claudel)(Dozitheâtre)interprétée par Lionel Garcin.
  • L ‘Affaire de la Belle Cadière.(Compagnie André Neyton).  
  • In memoriam Bobby Sands, avec D. Regef et G. Bertrand.  
  • Archéopteryx 7 (A. Gatti), avec D. Regef et G. Bertrand.  
  • Mémoire sans parole (Compagnie Coatimundi).  
  • Bloody Mary Show (Théâtre de la Méditerranée).  
  • Le Mariage de Figaro (Nouveau théâtre de Toulon).  
  • Le petit Maugein et le Baobab, avec Konomba Traoré du Burkina Faso (Théâtre  de la Carrièra, CAC Tulle).  
  • La cocarde d'ébène (Théâtre des Antipodes).  
  • Il Viaggio (C.D.O).  
  • René Char (C.D.O) pour violoncelle solo.

Musiques de scène-Bande son[modifier | modifier le code]

  • Occitania for ever (CDO- André Neyton).
  • Du beurre dans les rutabagas ( CDO-André Neyton).
  • 1851(Théâtre de la Méditerranée).
  • La légende noire du soldat O. (Théâtre de la Méditerranée).
  • Barras (Théâtre de la Méditerranée).
  • Le venin du théâtre (Théâtre de la Méditerranée).
  • Odyssée 88 (Théâtre de la Méditerranée).
  • Une histoire pour le roi (Théâtre du Matin calme).
  • Loup noir (Compagnie Coatimundi).
  • Les Fourberies de Scapin (Théâtre de la Godille).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]