Ministre d'État à la Santé mentale, à la Prévention du suicide et à la Sécurité des patients

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ministre d'État aux Soins et à la Santé mentale
(en) Minister of State for Care and Mental Health
Image illustrative de l’article Ministre d'État à la Santé mentale, à la Prévention du suicide et à la Sécurité des patients
Armoiries royales du Gouvernement de Sa Majesté.

Image illustrative de l’article Ministre d'État à la Santé mentale, à la Prévention du suicide et à la Sécurité des patients
Titulaire actuel
Gillian Keegan
depuis le
(4 mois et 9 jours)

Création
Mandant Monarque du Royaume-Uni
Durée du mandat Au plaisir de Sa Majesté
Premier titulaire Jackie Doyle-Price
Site internet (en) Site officiel

Le ministre d'État aux Soins et à la Santé mentale (également connu sous le nom de Ministre de la santé mentale) est un poste de niveau intermédiaire au ministère de la Santé et des Affaires sociales du gouvernement britannique.

Le poste est actuellement occupé par Gillian Keegan, MP qui a pris ses fonctions le .

Le ministre est responsable des services de santé mentale et de prévention du suicide. Le ministre est suivi par le Secrétaire d’État à la Santé mentale du cabinet fantôme.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale 2018, la Première ministre Theresa May a nommé Jackie Doyle-Price première ministre britannique de la prévention du suicide. Cela s'est produit alors que le gouvernement britannique accueillait le tout premier sommet mondial sur la santé mentale[1].

En 2020 Juillet, l'ancienne parlementaire Arrière-ban et infirmière Nadine Dorries a été nommée en tant que ministre de la santé mentale par le premier ministre entrant Boris Johnson[2]. En mars 2020, le département de la Santé a révélé que Dorries avait été testé positif au COVID-19.[3] Elle s'est depuis rétablie. En tant que ministre, Dorries a été chargée de la santé mentale pendant la Pandémie de Covid-19 au Royaume-Uni.

En , le ministre a abordé les problèmes de santé mentale concernant les risques de suicide des femmes anorexiques.[4]

En , le ministre a fait part au Parlement de la réponse du gouvernement à l'examen indépendant de la sécurité des médicaments et des dispositifs médicaux.[5]

En , le ministre s'est engagé à augmenter les dépenses gouvernementales en santé mentale à la suite des blocages pendant la pandémie de COVID-19.[6]

Responsabilités[modifier | modifier le code]

Le ministre est responsable de ce qui suit :[7]

Liste des ministres de la santé mentale[modifier | modifier le code]

Nom Portrait Mandat Parti Politique Premier ministre
Sous-secrétaire d'État parlementaire à la santé mentale, à la prévention du suicide et à la sécurité des patients
Jackie Doyle-Price

MP pour Thurrock

Official portrait of Jackie Doyle-Price MP crop 2.jpg Conservateur Theresa May

(II)

Nadine Dorries

MP pour Mid Bedfordshire

Official portrait of Ms Nadine Dorries crop 2.jpg Boris Johnson

(l) + (ll)

Ministre d'État à la Santé mentale, à la Prévention du suicide et à la Sécurité des patients
Nadine Dorries

MP pour Mid Bedfordshire

Official portrait of Ms Nadine Dorries crop 2.jpg Conservateur Boris Johnson

(ll)

Ministre d'État aux Soins et à la Santé mentale
Gillian Keegan

MP pour Chichester

Official portrait of Gillian Keegan MP.jpg en cours Conservateur Boris Johnson

(ll)

Secrétaire d’État à la Santé mentale du cabinet fantôme[modifier | modifier le code]

  • Luciana Berger (ministre fantôme de la Santé mentale)
  • Barbara Keeley (ministre fantôme de la Santé mentale et des Affaires sociales)
  • Rosena Allin-Khan (ministre fantôme de la Santé mentale de 2020 à 2021 puis secrétaire d'État fantôme de la Santé mentale depuis 2021)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « World Mental Health Day: PM appoints suicide prevention minister », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) James Shepherd, « New health ministers appointed by incoming prime minister », sur Nursing Times, (consulté le )
  3. (en-GB) « Coronavirus: Health minister Nadine Dorries tests positive », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en-GB) « Anorexia deaths: Health minister says government 'committed to learning' », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Update on the government’s response to the Independent Medicines and Medical Devices Safety Review », sur GOV.UK (consulté le )
  6. William Wallace, « The UK mental health crisis coming in Covid’s wake », sur Financial times, (consulté le )
  7. (en) « Minister of State (Minister for Patient Safety, Suicide Prevention and Mental Health) - GOV.UK », sur www.gov.uk (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]