Ministre chargé du Climat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le gouvernement français peut avoir un ministre chargé des Relations internationales sur le climat. À ce titre, il mène les négociations européennes et internationales sur le climat et veille à la mise en œuvre des accords conclus. Le plus souvent, il s'agit du ministre de l'Écologie, en lien avec le ministre des Affaires étrangères[1].

Ce poste est occupé par :

Ministre chargé de la Prévention des risques[modifier | modifier le code]

À cette liste peuvent s'ajouter les ministres délégués et secrétaires d'État chargés de la Prévention des risques technologiques et naturels majeurs[3] qui ont officié entre 1984 et 1991, avec une interruption durant la première cohabitation, sous la présidence de François Mitterrand :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nicolas Hulot dispose d’attributions larges mais perd la politique de la pêche », Le Monde, 25 mai 2017.
  2. a b et c Bien que cela ne soit pas clairement mentionné dans l'intitulé du ministère, le ministre de la Transition écologique et solidaire est également chargé des Relations internationales sur le climat (décret no 2017-1071 du 24 mai 2017).
  3. Décret n°88-839 du 20 juillet 1988 relatif aux attributions du secrétaire d'État chargé de la Prévention des risques technologiques et naturels majeurs.