Ministère des affaires populaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MAP.
Ministère des affaires populaires
Autre(s) nom(s) MAP
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français, rap politique
Années actives Depuis 2006
Labels Booster WTPL Music
Composition du groupe
Membres Stanko Fat, Dias, Hk, Monsieur Hacène, Jeoffrey Arnone
Anciens membres Axiom

Le Ministère des affaires populaires est un groupe de hip-hop français, originaire de la métropole lilloise. Il est composé d'un DJ (Stanko Fat), de deux rappeurs (Dias, HK), d'un violoniste (Monsieur Hacène) et d'un accordéoniste (Jeoffrey Arnone).

Le groupe professe un rap éclectique, véritable reflet des musiques du Nord (accordéon, rap ouvrier, influence du raï, usage du ch'ti). Le groupe, qui publie l'album Debout là d'dans en 2006, se veut représentant d'un rap-musette. En alliant ainsi rap et accordéon, MAP est parfois[1] comparé à Java, comparaison accrue à la suite de leurs concerts en commun ainsi qu'au groupe Zebda.

Biographie[modifier | modifier le code]

Concernant l'origine du nom du groupe, Dias explique : « Notre nom, c’est une petite provocation, vu que nos politiciens ne s’occupent pas de nos affaires mais des leurs, il fallait créer notre propre ministère. Et ça collait à notre musique qui est simple et très artisanale, finalement. Donc pourquoi pas populaire[2] ? »

Le MAP signe en édition chez WTPL Music en 2003. Le premier album, Debout la d'dans !, est produit par le label Booster en 2005. Le MAP est sélectionné dans la catégorie découverte au Printemps de Bourges 2006. En 2007, le Ministère des affaires populaires fait partie des 10 pré-sélectionnés pour représenter la France à l'Eurovision, avec leur chanson Grain de sel.

Fin 2010, les deux chanteurs du groupe forment chacun des groupes différents : HK & Les Saltimbanks & Z.E.P - Zone d'expression populaire. Saïdou (Dias) formera ensuite un nouveau groupe, Sidi Wacho. Un premier album, Libre, est sorti le 11 mars 2016[3]. Ce n'est pas pour autant la fin du groupe mais une pause pour satisfaire les envies solos des membres a déclaré HK.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

MAP semble assez proche des idées alter-mondialistes. Ainsi le nom de José Bové est cité dans deux des chansons du premier album (Donnez-nous et Elle est belle la France).

De plus, au meeting d'Olivier Besancenot à la Mutualité, Paris, le 18 avril 2007, leur morceau Salutations révolutionnaires est diffusé. Il sera repris comme une sorte d'hymne de campagne[4] par le candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR). Le 6 octobre 2007, MAP est un des trois groupes dans le concert dans le cadre d'une journée de débat-concert de la LCR à l'occasion du quarantième anniversaire de l'exécution de Che Guevara.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Exemple de comparaison : sur musiqualité, sur Musique du Monde
  2. « Ministère des Affaires Populaires. Votez pour eux. », sur RFI musique, (consulté le 25 mai 2016).
  3. « Sidi Wacho », sur Blue Line productions (consulté le 11 mars 2016).
  4. « Olivier Besancenot se pose en meneur de la gauche antilibérale », sur Le Monde, (consulté le 25 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]