Ministère des Technologies de l'information et des Communications (Tunisie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère des Technologies de l'information et des Communications
وزارة تكنولوجيا المعلومات والاتصال
Type Ministère
Siège 3 bis, rue d'Angleterre
1000 Tunis
Budget 141,040 millions (TND) pour 2013[1]
Ministre Anouar Maârouf
Site web mtcen.gov.tn

Le ministère des Technologies de l'information et des Communications est un ministère tunisien créé le 10 novembre 2004. Depuis, il continue d'exister, sauf entre le 27 janvier et le 24 décembre 2011 ; un secrétaire d'État est consacré aux technologies de l'information et de la communication (TIC) durant cette période.

Dans le gouvernement Chahed, il est connu sous le nom de ministère des Technologies de l'information et de l'Économie numérique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le poste de secrétaire d'État à l'Informatique, rattaché au Premier ministre, existe dès 1995. Le professeur Mohamed Ben Ahmed en est le premier titulaire.

Le 24 janvier 2001, une première référence aux TIC est faite au sein du ministère des Technologies de la Communication et du Transport ; le secrétaire d'État est alors rattaché à ce dernier.

Le 10 novembre 2004, le ministère des Technologies de la Communication et du Transport est scindé en deux : c'est ainsi que la première instance ministérielle liée aux TIC voit le jour.

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

Le ministère réglemente, planifie et contrôle le secteur des technologies de l'information et de la communication afin de permettre au pays d'acquérir les nouvelles technologies[2]. Il soutient le développement et attire l'investissement tant national qu'international et encourage les efforts d'exportation et la compétitivité des entreprises tunisiennes[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

  • Cabinet
  • Comités
  • Inspection générale des technologies de l’information et de la communication
  • Directions générales

Établissements sous tutelle[modifier | modifier le code]

Ministre[modifier | modifier le code]

Ministère des Technologies de l'information et des Communications
Image illustrative de l'article Ministère des Technologies de l'information et des Communications (Tunisie)
Titulaire actuel
Anouar Maârouf
depuis le

Création 2004
Mandant Chef du gouvernement
Durée du mandat Variable
Premier titulaire Montasser Ouaili
Site internet www.mtcen.gov.tnVoir et modifier les données sur Wikidata

Le ministre des Technologies de l'information et des Communications est nommé par le président de la République tunisienne sur proposition du chef du gouvernement. Il dirige le ministère et participe au Conseil des ministres.

Historique[modifier | modifier le code]

L’Office tunisien des postes et des télégraphes, ancêtre du ministère des Technologies de l’Information et des Communications, est créé par le décret beylical du 11 juin 1888, pendant le protectorat français de Tunisie. Sa tâche est précisée dans son article premier[3] :

« L’Office tunisien est seul autorisé à effectuer le transport des dépêches expédiées pour le service de l’État, des lettres particulières cachetées ou non, et généralement de tout objet manuscrit dans les conditions et avec les exceptions spécifiées dans les lois et règlements de l’administration de France. L’Office tunisien est en même temps chargé de la construction et de l’exploitation des télégraphes. Aucune ligne ne peut être établie ou employée à des transmissions, de quelque nature qu’elles soient, sans son autorisation. »

L’Office tunisien des postes et des télégraphes est l’un des quatre ministères, avec l'Enseignement, les Finances et les Travaux publics, qui restent aux mains des administrateurs français jusqu’à la promulgation de l’autonomie interne en 1955. Les titulaires du poste sont nommés par le résident général de France en Tunisie. Ce sont de hauts fonctionnaires, désignés en fonction de leurs compétences et non d’une appartenance à un parti quelconque. Ils siègent au Conseil des ministres aux côtés des ministres tunisiens.

Les directeurs généraux successifs sont :

  • Victor-Marie Cheylus (1888-1899)
  • Désiré-Émile Jacques (1899-1901)[4]
  • Émile Mazoyer (1901-1908)
  • Aimé-Eugène Barbarat (1908-1924)[5]
  • Jules Dupont (1924-1935)
  • Jean-Baptiste Durand (1935-?)[6]
  • Jean Dèzes (1941-1953)[7]
  • André Blanchard (1953-1955)[8]

Le ministre actuel est Anouar Maârouf, titulaire du portefeuille dans le gouvernement Chahed, depuis le .

Liste[modifier | modifier le code]

Image Nom Parti Gouvernement Début du mandat Fin du mandat
Sin foto.svg Sadok Rabah (regroupement des ministères du Transport et des Communications[9]) RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 5 septembre 2002 10 novembre 2004
Sin foto.svg Montasser Ouaili RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 10 novembre 2004 3 septembre 2007
Sin foto.svg El Hadj Gley RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 3 septembre 2007 14 janvier 2010
Sin foto.svg Mohamed Naceur Ammar RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1)
Gouvernement Mohamed Ghannouchi (2)
14 janvier 2010 27 janvier 2011
Mongi Marzouk-cropped.jpg Mongi Marzouk Ennahdha Gouvernement Hamadi Jebali
Gouvernement Ali Larayedh
24 décembre 2011 29 janvier 2014
PortraitTawfikJelassi June2014.JPG Taoufik Jelassi Indépendant Gouvernement Mehdi Jomaa 29 janvier 2014 6 février 2015
PortraitNoomaneFehriJan2014 01.jpg Noomane Fehri Afek Tounes Gouvernement Habib Essid 6 février 2015 27 août 2016
Anouar Maârouf portrait.jpg Anouar Maârouf Ennahdha Gouvernement Youssef Chahed 27 août 2016 en cours

Secrétaires d'État[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) [PDF] Budget du ministère des Technologies de l'information et des Communications (Ministère tunisien des Finances)
  2. a et b Ministère des Technologies de l'information et de la Communication (Portail du gouvernement tunisien)
  3. [PDF] Paul Zeys, Code annoté de la Tunisie, tome II, éd. Imprimerie Berger-Levrault et Cie, Nancy, 1901, p. 852
  4. Décret du 27 février 1899 nommant un nouveau directeur de l'Office des postes et des télégraphes de la régence de Tunis, Journal officiel tunisien, n°17, 1er mars 1899, p. 138
  5. Décret du 12 mai 1908 nommant un nouveau directeur de l'Office tunisien des postes et des télégraphes, Journal officiel tunisien, n°41, 20 mai 1908, p. 519
  6. Décret du 12 juin 1935 nommant un nouveau directeur de l'Office tunisien des postes, télégraphes et téléphones, Journal officiel tunisien, 18 juin 1935, p. 1331
  7. Décret du 11 septembre 1941 nommant un nouveau directeur de l'Office tunisien des postes, télégraphes et téléphones, Journal officiel tunisien, n°110, 13 septembre 1941, p. 1191
  8. Décret du 19 mars 1953 nommant un nouveau directeur de l'Office tunisien des postes, télégraphes et téléphones, Journal officiel tunisien, n°24, 24 mars 1953, p. 631
  9. [PDF] « Décret du 5 septembre 2002 portant nomination des membres du gouvernement », Journal officiel de la République tunisienne, n°74, 10 septembre 2002, pp. 2105-2106