Ministère des Finances et de l'Économie (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère des Finances
Juridiction Gouvernement du Québec
Siège 12, rue Saint-Louis
Québec (Québec)
G1R 5L3
Coordonnées 46° 48′ 43″ N, 71° 12′ 22″ O
Budget annuel 154,1 M$ (2012-2013)
Ministre responsable Carlos J. Leitão (ministre des Finances)
Site web http://www.finances.gouv.qc.ca/
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Ministère des Finances

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Ministère des Finances

Le ministère des Finances du Québec est l'entité du gouvernement du Québec qui appuie le ministre des Finances du Québec en élaborant et en proposant des politiques, dans les domaines économique, fiscal, budgétaire et financier. Également, il élabore et propose des mesures d'aide financière et d'incitation fiscale afin de favoriser et de soutenir la croissance de l'économie, de l'investissement et de l'emploi.

Le ministère des Finances est notamment responsable de préparer le budget du Québec et le discours sur le budget qui énonce les orientations en matière économique, fiscale, budgétaire et financière du gouvernement.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Les fonctions du ministère des Finances découlent des responsabilités du ministre des Finances édictées dans la Loi sur le ministère des Finances. Par conséquent, le ministère des Finances appuie le ministre dans les fonctions suivantes :

  • proposer au gouvernement des orientations en ce qui a trait aux revenus, notamment en matière fiscale et tarifaire, et des conseils en matière d’investissements;
  • établir et proposer au gouvernement le niveau global des dépenses;
  • gérer le fonds consolidé du revenu et la dette publique;
  • préparer et présenter à l’Assemblée nationale le budget du Québec et le discours sur le budget;
  • mettre en place une fiscalité qui favorise la productivité des entreprises et des travailleurs;
  • surveiller, contrôler et gérer tout ce qui se rattache aux finances de l’État;
  • veiller à la préparation des comptes publics et des autres rapports financiers du gouvernement;
  • élaborer des politiques et des orientations en matière d’investissements en immobilisations et établir le niveau des engagements financiers inhérents au renouvellement des conventions collectives, de concert avec le Conseil du trésor;
  • élaborer et proposer au Conseil du trésor les conventions comptables qui doivent être suivies par les ministères et les organismes, les règles relatives aux paiements faits sur le fonds consolidé du revenu ainsi que celles relatives à la perception et à l’administration des revenusde l’État;
  • préparer des rapports sur l’application des lois régissant le secteur financier et proposer au gouvernement des modifications législatives à ces lois, le cas échéant.

De plus, le ministère des Finances assure le suivi et l’encadrement des sociétés d’État et conseille le ministre à l’égard des relations financières fédérales-provinciales.

Organismes dont les lois constitutives relèvent du ministre des Finances[modifier | modifier le code]

Organismes gouvernementaux[modifier | modifier le code]

Organismes non gouvernementaux[modifier | modifier le code]

  • Capital régional et coopératif Desjardins
  • Chambre de la sécurité financière
  • Chambre de l'assurance de dommage
  • Fondaction, le Fonds de développement de la Confédération des syndicats nationaux pour la coopération et l'emploi
  • Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (FTQ)
  • Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec

Liste des ministres[modifier | modifier le code]

Notez que jusqu'en 1951, le Ministère n'existait pas encore, et alors le poste équivalent s'appelait Trésorier provincial. Puis, à partir de 1971, les tâches budgétaires deviennent partagées avec de nouvelles structures, le Conseil du trésor du Québec (pour les tâches de ministre) et le Secrétariat du Conseil du trésor (pour les tâches de ministère).

Trésoriers provinciaux[modifier | modifier le code]

Ministres des Finances[modifier | modifier le code]

Longévité des ministres[modifier | modifier le code]

Les ministres des finances et trésoriers provinciaux ayant duré le plus longtemps, depuis 1867 (durées arrondies) :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]