Ministère de la Culture et des Communications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ministère de la culture.
Ministère de la Culture et des Communications
Création
Juridiction Gouvernement du Québec
Siège 225, Grande Allée Est
Québec (Québec)
G1R 5G5
Coordonnées 46° 48′ 12″ N, 71° 13′ 15″ O
Employés 433
Budget annuel 664,1 M$ (2012-2013)
Ministre responsable Marie Montpetit (ministre de la Culture et des Communications)
Activité(s) Contribue à l'affirmation de l'identité et de la vitalité culturelle québécoise
Direction Marie-Claude Champoux (sous-ministre)
Agences filles Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Conseil du patrimoine culturel du Québec
Conseil des arts et des lettres du Québec
Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec
Musée d'art contemporain de Montréal
Musée de la civilisation
Musée national des beaux-arts du Québec
Société de développement des entreprises culturelles
Société de la Place des Arts de Montréal
Société de télédiffusion du Québec
Société du Grand Théâtre de Québec
Centre de conservation du Québec
Site web http://www.mcc.gouv.qc.ca/
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Ministère de la Culture et des Communications

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Ministère de la Culture et des Communications
Ancien logo
Colloque, sculpture de Lewis Pagé, devant le 225, Grande Allée Est

Le ministère de la Culture et des Communications est un ministère du gouvernement québécois. Il a pour mission de favoriser au Québec l'affirmation, l'expression et la démocratisation de la culture ainsi que le développement des communications et de contribuer à leur rayonnement à l'étranger[1].

Ministres (Culture)[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le ministère des Affaires culturelles a été créé le 24 mars 1961[3].

Le ministère des Communications a été créé le 23 décembre 1969[4].

Le poste de ministre déléguée à la Condition féminine a vu le jour en 1979[5].

En juin 2006, le gouvernement du Québec a adopté la loi instituant le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine.

En avril 2007, avec la création du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, les responsabilités en matière de condition féminine sont transférées à la ministre en titre, Christine St-Pierre[6].

Le , Pauline Marois a confié la Culture et les Communications à Maka Kotto et la Condition féminine à Agnès Maltais.

Sociétés d'État et organismes[modifier | modifier le code]

Les organismes et sociétés d'État suivants composent le portefeuille du ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]