Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
Juridiction Gouvernement du Québec
Siège 5700, 4e Avenue Ouest
Québec (Québec) G1H 6R1
Coordonnées 46° 50′ 49″ N, 71° 14′ 32″ O
Budget annuel 548,7 M$ (2012-2013)
Ministre responsable Jonatan Julien
Site web http://www.mern.gouv.qc.ca/
Géolocalisation du siège
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec
(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec est un ministère du gouvernement québécois qui a pour mission de gérer le territoire public, les ressources minérales et énergétiques à travers le Québec. Il est également responsable de l'information foncière sur le territoire.

Plusieurs organismes et sociétés d'État relèvent également du ministère : la Régie de l'énergie du Québec, la Société de développement de la Baie James, la Société nationale de l'amiante ainsi qu'Hydro-Québec[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le ministère a connu plusieurs noms à travers l'histoire. Il est issu de la fusion en 1981 du ministère des Terres et Forêts et de celui des Richesses naturelles, succédant lui-même au ministère des Ressources hydrauliques fondée en 1945 par le gouvernement de Maurice Duplessis. Il porte d'abord le nom de ministère de l'Énergie et des Ressources avant de prendre divers noms jusqu'à aujourd'hui.

Le ministère de l'Énergie et des Ressources est brièvement chargé du développement régional entre le et le , date à laquelle le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation en récupère la responsabilité[2],[3].

Identité visuelle (logotype)[modifier | modifier le code]

Organismes et sociétés d'État rattachés au ministère[modifier | modifier le code]

Ministres[modifier | modifier le code]

Le ministre actuel est Jonatan Julien depuis le . Il a été précédé de :

Ministres des Terres et Forêts
Ministres des Ressources hydrauliques
Ministres des Richesses naturelles

Ministres de l'Énergie et des Ressources naturelles depuis 1976 (ou postes équivalents)[modifier | modifier le code]

Liste des ministres de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec depuis 1977 (e)
Ministre Parti Intitulé Début Fin Cabinet
     Guy Joron Parti québécois Ministre délégué à l'Énergie Lévesque
     Yves Bérubé Parti québécois Ministre des Ressources naturelles
     Jean-Guy Rodrigue Parti québécois
     Yves Duhaime Parti québécois
     P.M. Johnson
     Michel Clair Parti québécois
     John Ciaccia Libéral Ministre de l'Énergie et des Ressources Bourassa (2)
     Lise Bacon Libéral
     Christos Sirros Libéral Ministre des Ressources naturelles Johnson (fils)
     François Gendron Parti québécois Parizeau
     Guy Chevrette Parti québécois Ministre d'État des Ressources naturelles Bouchard
     Jacques Brassard Parti québécois Ministre des Ressources naturelles
     Landry
     Gilles Baril Parti québécois Ministre d'État aux Ressources naturelles et aux Régions
     François Gendron Parti québécois Ministre d'État aux Ressources naturelles
     Sam Hamad Libéral Ministre des Ressources naturelles, Faune et Parcs Charest
     Pierre Corbeil Libéral Ministre des Ressources naturelles et de la Faune
     Claude Béchard Libéral
     Nathalie Normandeau Libéral
     Clément Gignac Libéral
     Martine Ouellet Parti québécois Ministre des Ressources naturelles Marois
     Pierre Arcand Libéral Ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles Couillard
     Pierre Moreau Libéral
     Jonatan Julien Coalition avenir En fonction Legault

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, « Organigramme sectoriel » [[PDF]], (consulté le 20 mai 2009)
  2. Décret 1607-89 du , G.O.Q. du , partie 2, vol. 46, pages 5553.
  3. Décret 1451-90 du , G.O.Q. du , partie 2, vol. 43, pages 3838.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]