Ministère de l'Égalité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ministère de l'Égalité d'Espagne
(es) Ministerio de Igualdad
Logo de l'organisation
Situation
Création
Dissolution
Type Département ministériel
Siège Calle Alcalá, 37
Madrid (Espagne)
Langue Espagnol
Budget 0,078 milliard
Organisation
Personnes clés Bibiana Aído

Le ministère de l'Égalité d'Espagne (en espagnol : Ministerio de Igualdad) est le département ministériel responsable de l'égalité des chances, de la lutte contre la violence domestique et de la jeunesse en Espagne entre et .

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Égalité est le ministère chargé de proposer et d'exécuter la politique du gouvernement dans les domaines de l'égalité, de l'élimination de toute forme de discriminations (pour des raisons de sexe, d'origine ethnique ou raciale, de religion, d'idéologie, d'orientation sexuelle, d'âge, ou de toute autre raison de caractère personnel ou social), de lutte contre la violence domestique, et de jeunesse. Plus particulièrement, il est responsable de l'élaboration et du développement des normes, actions et mesures en faveur de l'égalité des chances, spécialement entre hommes et femmes, et de la participation sociale et politique des femmes.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Égalité s'organisait de la façon suivante[1] :

  • Ministre de l'Égalité (Ministra de Igualdad) ;
    • Sous-secrétariat de l'Égalité (Subsecretaría de Igualdad) ;
      • Secrétariat général technique ;
    • Secrétariat général des Politiques d'égalité (Secretaría General de Políticas de Igualdad) ;

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1977, le président du gouvernement Adolfo Suárez procède à une réorganisation des ministères et créé le ministère de la Culture et du Bien-être (Ministerio de Cultura y Bienestar), responsable des droits des femmes et de la jeunesse[2]. Il perd ses compétences onze ans plus tard, lorsque Felipe González créé le ministère des Affaires sociales (Ministerio de Asuntos Sociales), principalement chargé des mineurs et de l'égalité des sexes[3].

Ce ministère est fusionné, en 1996, avec le ministère du Travail, afin de former le ministère du Travail et des Affaires sociales (Ministerio de Trabajo y Asuntos Sociales)[4]. Au cours de la huitième législature des Cortes Generales, ce département assure l'adoption de la grande loi contre les violences conjugales (Ley Orgánica 1/2004, de 28 de diciembre, de Medidas de Protección Integral contra la Violencia de Género.) et de la loi sur l'égalité des sexes (Ley Orgánica 3/2007, de 22 de marzo, para la igualdad efectiva de mujeres y hombres.).

En 2008, en vue d'assurer l'application effective de ces deux lois et procéder à la réforme de la législation sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), José Luis Rodríguez Zapatero créé le ministère de l'Égalité (Ministerio de Igualdad)[5], confié à Bibiana Aído, plus jeune ministre de l'histoire du pays et première née depuis la chute du franquisme. Le ministère est absorbé par le ministère de la Santé, créant le ministère de la Santé, de la Politique sociale et de l'Égalité (Ministerio de Sanidad, Política Social e Igualdad) lors d'un remaniement ministériel opéré en 2010[6].

En 2018, la fonction est rattachée au ministère de la Présidence, avec création d'un secrétariat d'État à l'Égalité[7].

Titulaires à partir de 2008[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Parti Gouvernement
Bibiana Aído 14.04.2008 20.10.2010 PSOE Zapatero II
Ministère de la Santé
(20.10.2010 – 07.06.2018)
Ministère de la Présidence
(depuis le 07.06.2018)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]