Ministère délégué à la réussite éducative (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 16 mai 2012 à la suite de l’élection de François Hollande à la présidence de la République, Jean-Marc Ayrault est nommé à la tête du gouvernement et choisit de consacrer un ministère délégué à la réussite éducative sous la tutelle du ministère de l’Éducation nationale afin de marquer la priorité de François Hollande donnée à la jeunesse. George Pau-Langevin est chargée de ce portefeuille ministériel.

Le ministère délégué à la réussite éducative est un nouveau ministère qui reprend la politique publique créée en 2005 dans le cadre du plan de cohésion sociale (dit plan Borloo). Le ministère délégué à la réussite éducative travaille de manière transversal avec de nombreux acteurs (ministère délégué à la famille, aux personnes handicapés, à la Ville, collectivités territoriales, associations d’éducation populaire, parents d’élèves, etc).

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

La ministre déléguée chargée de la réussite éducative traite des questions relatives à la préparation et à la mise en œuvre des mesures propres à favoriser la réussite scolaire de tous les élèves. Elle met en œuvre la politique d'innovation et d'expérimentation dans l'enseignement et la vie scolaire ainsi que les actions d'accompagnement éducatif conduites dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Elle est chargée d'améliorer les dispositifs d'orientation ainsi que ceux concourant à la prise en charge des élèves les plus en difficulté. Elle veille aux conditions d'accueil et d'intégration des élèves à besoins particulier (handicapés, enfants allophones etc) et suit les questions relatives à la santé des élèves.

Spécificités de la réussite éducative[modifier | modifier le code]

Le Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative[modifier | modifier le code]

En avril 2013, le Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative (CNIRE) est installé. Il est présidé par Didier Lapeyronnie, sociologue spécialiste des questions urbaines. Ses objectifs sont d’identifier et soutenir les pratiques innovantes, organiser le débat et impulser l’esprit d’innovation en matière de réussite éducative.

L’Observatoire de la réussite éducative[modifier | modifier le code]

En juillet 2013, l’observatoire de la réussite éducative est créé. Il est rattaché à l’ENS Lyon et l’institut français de l’éducation (Ifé). L’observatoire de la réussite éducative est un outil de mutualisation partagée. Il acomme principal support un site internet dédié, toujours actif en 2018.

Thématiques du ministère délégué à la réussite éducative[modifier | modifier le code]

  • L’innovation
  • La prévention de l’absentéisme
  • La prévention contre le décrochage scolaire
  • La scolarisation des enfants en situation de handicap
  • L’éducation prioritaire
  • La santé et le sport à l’école
  • Le bien-être à l’école
  • La lutte contre les discriminations
  • La lutte contre la pauvreté et l’exclusion
  • La prévention de l’illettrisme
  • Les rendez-vous de la vie lycéenne

Administration centrale[modifier | modifier le code]

Le ministère délégué à la réussite éducative s’appuie sur l’administration centrale du ministère de l’éducation nationale situé au 110 rue de grenelle (Paris 7).

Remise officielle de rapports[modifier | modifier le code]

La ministre déléguée a reçu officiellement plusieurs rapports. En juin 2013, le « rapport Komitès » a été remis à George Pau-Langevin, Vincent Peillon et Marie-Arlette Carlotti afin de proposer plusieurs pistes visant la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire. À la suite de ce rapport, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé la « cédéisation » des assistants d’éducation AVS à partir de la rentrée 2014. Cette mesure participe de la reconnaissance et de la pérennisation du métier d’accompagnant des élèves en situation de handicap.

Le 26 septembre 2013, Anne-Lise Dufour-Tonini, présidente de la commission de consultation pour l’acte 2 de la vie lycéenne a remis à George Pau-Langevin, un rapport bilan des 20 ans de la participation lycéenne dans les établissements. Ce rapport propose et ouvre des perspectives nouvelles en matière de participation des élèves à la vie de leur établissement.

Dissolution[modifier | modifier le code]

Ce ministère délégué a été dissous en 2014 par François Hollande.

Sources[modifier | modifier le code]