Miniatur-Wunderland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

53° 32′ 38″ N 9° 59′ 20″ E / 53.5439, 9.98889 ()

Miniatur Wunderland GmbH

Création 2000
Fondateurs Frederik & Gerrit Braun
Personnages clés Frederik & Gerrit Braun, Stephan Hertz
Forme juridique GmbH (équivalent de SARL)
Siège social Hambourg (Allemagne)
Activité Modélisme ferroviaire
Effectif 270
Site web www.miniatur-wunderland.de
Miniatur-Wunderland dans le quartier Speicherstadt de Hambourg

Le Miniatur-Wunderland[1] (MIWULA) est un réseau de train électrique miniature gigantesque.
Cette attraction située à Hambourg (Allemagne) est la plus grande de son genre dans le monde ; elle a été construite par les frères jumeaux Gerrit et Frederik Braun.
En janvier 2011, le réseau se compose de 12 000 m de voie à l'échelle HO (1/87e), divisé en sept sections : la ville fictive de Knuffingen[2], le massif montagneux du Harz, les Alpes, l'Autriche, Hambourg,les États-Unis, la Scandinavie et laSuisse. Des 6 400  m² de surface au sol disponible, le réseau en occupe d'ores et déjà 1 150  m²[3]

La section suivante représente un aéroport avec les mouvements au sol, décollages et atterrissages des avions ; elle a ouvert en mai 2011. Il est nommé aéroport international Knuffingen et est calqué sur l'aéroport international de Hambourg.

Les créateurs vont travailler sur des sections de l'Italie et de la France maintenant que la section de l'aéroport est terminée.

De possibles ajouts futurs pourront concerner l'Afrique, l'Angleterre, ou un paysage futuriste[3]. En 2020, l'attraction devrait avoir atteint sa phase finale de construction, avec au moins dix nouvelles sections sur une surface de plus de 2 300  m²[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de la première partie a commencé en Décembre 2000 et les trois premières parties ont été achevés en Août 2001. Le projet a été créé par les frères jumeaux Frederik et Gerrit Braun[4].

Vue d'ensemble des différentes sections[modifier | modifier le code]

Section Nom Date d'achèvement Superficie
1 Harz (ou Allemagne centrale) Août 2001 120 m2
2 Knuffingen Août 2001 120 m2
3 Autriche Août 2001 60 m2
4 Hambourg Novembre 2002 200 m2
5 États-unis Décembre 2003 100 m2
6 Scandinavie Juillet 2005 300 m2
7 Suisse Novembre 2007 250 m2
8 Aéroport de Knuffingen Mai 2011 c. 150 m2
9 Italie Fin 2013 (prévision) c. 150 m2

Données chiffrées[modifier | modifier le code]

MIWULA en chiffres
Mesure 2006 2014
Surface des locaux 4 000 6 000 m²
Surface maquette env. 900 m² + de 1 800 m²
Sections 4 10
Longueur des voies env. 9 km env. 20 km
Trains env. 700 + de 1 300
wagons + de 10 000 15 000
Train le plus long 14,51 m 14,51 m
Feux de signalisation 900 1 900
Aiguillages 1 900 4 000
Ordinateurs de commande 33 64
Ampoules et diodes 250 000 + de 500 000
Maisons et ponts 2 800 6 000
Figurines 150 000 300 000
Véhicules routiers env. 4 000 10 000
Arbres 165 000 330 000
Heures de travail env. 450 000 + de 800 000
Coûts de construction 7 300 000 € env. 15 000 000 €

Knuffingen[modifier | modifier le code]

Le Carsystem de Knuffingen

Knuffingen est une ville imaginaire du réseau de train miniature Miniatur-Wunderland de Hambourg (Allemagne). La ville compte 6 000 habitants. C'est une des plus grandes villes du Miniatur-Wunderland.

Construite à l'échelle HO (1/87e), elle est censée se trouver entre les Alpes autrichiennes et le massif du Harz. Le paysage est constitué de collines, avec des montagnes à l'arrière-plan[5].

C'est la partie la plus ancienne du réseau Miniatur-Wunderland. Elle a été conçue par Frederik Braun et son épouse lors d'une visite de la ville suisse de Zurich en juillet 2000[6].

Transports routiers[modifier | modifier le code]

Le parc de véhicule du réseau a, initialement, été introduit à Knuffingen, et y reste encore le plus important, avec 90 véhicules[6]. C'est la plus importante innovation technologique du réseau. Le cœur du réseau routier est une aire de stationnement pouvant accueillir jusqu'à 250 véhicules, située derrière une montagne à l'extrémité gauche de la route. A l'extrémité droite de la route, il y a une petite aire de stationnement, qui transfère les véhicules sur la voie opposée de l'autoroute, après les avoir placé dans une file d'attente. L'aire de stationnement sert aussi de stockage pour 10 véhicules de lutte contre l'incendie. La mise en place du réseau routier a nécessité des milliers d'heures de travail[7].

La ville peut être atteinte par deux sorties d'autoroute : celle de gauche par un passage souterrain, sous les voies de la gare, et celle de droite sur un pont enjambant les voies. Il y a aussi une jonction avec des routes de campagne. La longueur totale du réseau routier est de 330 mètres et comprend 200 embranchements électrique. Le système de voitures est prévu pour accueillir jusqu'à 312 véhicules (avec un nombre égal de places de stationnement). Cette partie a une station de charge automatique avec 32 places informatisées. Le réseau routier est constitué de deux parties de grande taille, équipées de deux feux de circulation. Ces deux feux de circulation sont programmés pour le système de signalisation progressive. L'installation des feux de circulation a nécessité plus de 30 heures de travail[7].

La ville de Knuffingen comporte une station de bus avec six lignes, une station de taxis, d'une capacité pouvant accueillir jusqu'à six véhicules, une caserne des pompiers principale, avec neuf portes, ainsi que le département de la police (seuls les bâtiments intégrés dans le Carsystem sont mentionnées).

La police de la ville utilise deux cinémomètres à effet Doppler, pour la détection des véhicules en excès de vitesse. L'un est automatique, l'autre est opéré manuellement[8].

Les pompiers de Knuffingen en action

A Knuffingen, le trafic est dominé par les voitures de pompiers. En effet un pyromane sévirait et allumerait de nombreux incendies. La ville possède un aéroport "Knuffingen International", desservi par des bus Rietze Solaris. Les pompiers de Knuffingen sont également responsable de la prévention des incendies de l'aéroport et du soutien technique en cas d'atterrissage d'urgence[7].






Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. en français : monde merveilleux miniature
  2. Knuffingen est inspirée de Hambourg
  3. a, b et c « Wunderland Facts – The Wunderland in Numbers » (consulté le 28/11/2013)
  4. « voyage de train », Kidzworld.com (consulté le 5 avril 2009).
  5. [1]
  6. a et b [2]
  7. a, b et c [3]
  8. [4]

Références[modifier | modifier le code]

  • EEP Eisenbahn.exe Miniatur Wunderland, logiciel de simulation 3D de Knuffingen.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :