Mingrélie-et-Haute-Svanétie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mingrélie-Haute Svanétie)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mingrélie-Haute Svanétie
(ka) სამეგრელო-ზემო სვანეთი
Mingrélie-et-Haute-Svanétie
Carte de localisation de la Mingrélie-Haute Svanétie
Administration
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Type Région de Géorgie
Capitale Zougdidi
ISO 3166-2 GE-RL
Démographie
Population 329 700 hab. (2016)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Superficie 7 441 km2

La Mingrélie-Haute Svanétie (en géorgien : სამეგრელო-ზემო სვანეთი, phonétiquement samégrélo-zémo svanéti)[Note 1] est une région administrative de l'ouest de la Géorgie, dans le Caucase. Elle a pour capitale Zougdidi.

Elle recouvre en fait deux provinces historiques distinctes, la Mingrélie et partiellement la Svanétie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est bordée par le nord par la République autonome d'Abkhazie et par la Fédération de Russie, à l'est par la région de Ratcha-Letchkhoumie et Basse Svanétie, par le sud-est par l'Iméréthie, par le sud par la Gourie et par la mer Noire.

Panorama du canyon Martvili en Mingrélie-et-Haute-Svanétie. Mai 2017.

Langues[modifier | modifier le code]

La langue principale est le géorgien, avec une pratique limitée des dialectes mingrélien et svane.

Démographie[modifier | modifier le code]

La région est peuplé principalement de Géorgiens (Mingréliens) et de réfugiés d'Abkhazie, à la suite du conflit entre les Abkhazes -aidés par les Russes- et les Géorgiens qui a déplacé plus de 200 000 personnes durant les années 1990.

Évolution de la population (2011 à 2016)[modifier | modifier le code]

Du au , la population a diminué de 147 000 personnes. Si les surestimations administratives en sont une cause, la sous-estimation du phénomène de migration en est une autre : les mouvements de population des campagnes vers les villes (essentiellement Tbilissi) et des villes vers l'étranger se poursuivent[Note 2].

Population[1]
Année Urbaine Rurale Totale
2011 192 200 284 900 477 100
2012 193 400 286 100 479 500
2013 192 300 284 600 476 900
2014 191 900 284 400 476 300
2015 129 300 201 200 330 500 [Note 3]
2016 128 800 200 900 329 700

Répartition des groupes ethniques (2002)[modifier | modifier le code]

Groupe ethnique[2] Population
Géorgiens 459 614 98,61 %
Russes 4 163 0,89 %
Ukrainiens 528 0,11 %
Arméniens 476 0,10 %
Abkhazes 423 0,09 %
Total 466 100 100 %

Les 2 villes les plus peuplées sont : Zougdidi et Poti.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Elle est composée de 8 districts

et d’une ville autonome Poti.

Transport[modifier | modifier le code]

Poti et Zougdidi sont reliés à Tbilissi par voie ferroviaire ainsi que par voie routière. La région possède un aéroport, celui de Mestia qui la relie à Tbilissi. L'aéroport de Poti est en cours de rénovation. L'aéroport international le plus proche est celui de Koutaïssi, en Iméréthie. Poti possède également un port qui relie par ferries des villes ukrainiennes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

forteresse de Nokalakevi

Elle propose différents centres d'intérêts comme

ainsi que les hautes montagnes de Svanétie propices selon les saisons aux randonnées pédestres et équestres[3], ou aux sports d'hiver sur les pistes ou hors des pistes jusqu'au mont Chkhara (5 193 mètres)[4].

Parc national de Kolkheti

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’orthographe des lieux géographiques utilisée est celle définie dans l’« Atlas géopolitique du Caucase » de Jean Radvanyi, géographe, professeur des universités à l’INALCO, Éditions Autrement Collection Atlas/monde, 2009, (ISBN 978-2-7467-1296-6), orthographe alignée sur celle des voyageurs francophones des XIX et XXe siècles dans le Caucase
  2. Le nombre d’habitants au 1er janvier de chaque année est une estimation, à l’exception du 1er janvier 2015 qui correspond au recensement de la fin d’année précédente.
  3. Le recensement de fin 2014 donne une population de 330 761 habitants pour la Mingrélie-et-Haute-Svanétie

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

L'Office national des statistiques de Géorgie publie régulièrement des documents concernant la population et la démographie ; ils contiennent parfois des chiffres légèrement différents pour les mêmes rubriques :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]