Mines d'argent de La Croix-aux-Mines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mines d'argent de
La Croix-aux Mines
Image dans Infobox.
Entrée du musée.
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte des Vosges
voir sur la carte des Vosges
Red pog.svg

Les mines d'argent de La Croix-aux-Mines sont un ancien site minier d'extraction de l'argent situé à La Croix-aux-Mines, à l'Est du département français des Vosges, et dont l'existence est attestée depuis le Xe siècle. Aujourd'hui fermées, elles ont connu deux grandes périodes d'activité, la plus importante aux XVe et XVIe siècles, la seconde fin XVIIe et XVIIIe siècles[1].

Seule la mine Saint Joseph reste accessible aux visiteurs, en lien avec le musée adjacent, ouvert en 2012[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dessins de Heinrich Gross (XVIe siècle)[modifier | modifier le code]

Ces dessins, dont il en reste 25, ont été réalisés par Heinrich Gross à l'attention du duc de Lorraine venant visiter ses mines à La Croix-aux-Mines en 1529. Les dessins constituent un véritable reportage au cœur des installations minières de l'époque. Aussi, constituent-ils, encore aujourd'hui, une solide référence du travail des mines au XVIe siècle. Les originaux sont conservés au musée de l’École des Beaux Arts à Paris.

La mine Saint-Joseph[modifier | modifier le code]

La mine Saint-Joseph, exploitation remontant au XIVe siècle.

Le musée des mines de la Croix[modifier | modifier le code]

Le musée a été inauguré le [1].

Le musée met en exposition des outils utilisés durant les diverses périodes d'exploitation, le travail remarquable du célèbre artiste Heinrich Gross, la reproduction du manuscrit de celui-ci, tel une bande dessinée, toutes les activités économiques et humaines autour de la mine en 1529, ainsi qu'une carte en 3D expliquant la topographie des lieux[2].

L'association[modifier | modifier le code]

L'Association pour la sauvegarde des mines d'argent de la Croix (ASMAC) est une société d'histoire qui se donne pour mission la remise en valeur du patrimoine minier de la Croix-aux-Mines et organise des visites guidées[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « La-Croix-aux-Mines : des mines, oui, mais des mines d'argent ! », Mylorraine.fr, Conseil régional de Lorraine)
  2. « Les Mines de la Croix | La Croix Aux Mines », sur www.lacroixauxmines.net (consulté le 6 juillet 2018)
  3. Minéraux formés par l'écoulement des eaux de la mine Saint-Claude.
  4. Galerie Sainte-Marguerite (Le Chipal).
  5. Site de la mairie [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Allemand, Les mines de plomb et d'argent de La Croix aux Mines en Lorraine, imprimerie A. Lamaignière, Bayonne, 1908, 17 p. (avec plan et schémas)
  • L'Argent du Chipal. Circuit minier La Croix-aux-Mines, brochure éditée par le Parc naturel régional des ballons des Vosges dans la collection « Découvrir le patrimoine », 1995, 24 p.
  • René Bordier, « Allons-nous vers la résurrection de la Concession minière de La Croix-aux-Mines ? », Bulletin de la Chambre de commerce et d'industrie de Saint-Dié, no 9, , p. 18-21
  • R. Ch. Bordier, Mines de La Croix-en-Lorraine : histoire générale et travaux), éditions Thouvenin, 1949, réédition éditions de la Stingelle, La Croix-aux-Mines, 2008, 44 p.
  • Emmanuelle Brugerolles, Hubert Bari, Paul Benoit (et al.), La mine, mode d'emploi : la rouge myne de Sainct Nicolas de la Croix, dessinée par Heinrich Gross, Gallimard, Paris, 1992, 83 p. (ISBN 2-07-056858-X)
  • Alain Claude, Collectif GREPIC, « Fermeture définitive ou mise en sécurité des mines de La Croix-aux-Mines : 1996-1997 », Mémoire des Vosges, Société philomatique vosgienne, no 21 (Métaux et minéraux), 2010, p. 41-42
  • A. Demmler, Notice sur les mines de plomb argentifère de La Croix-aux-Mines, Sceaux, 1899
  • Pierre Fluck (et al.), Géologie des gîtes minéraux des Vosges et des régions limitrophes : corrélations métallogéniques Vosges-Forêt Noire, BRGM, Paris, 1975, 189 p.
  • Adrien Fresse, Notice sur les mines de La Croix, 1900 (réimpression par les éditions de la Stingelle, La Croix-aux-Mines, pour le compte de l'ASMAC, 2010), 23 p. (ISBN 9782953192872)
  • Jean-Pierre Gaxatte, « La dernière exploitation des mines de La Croix au 20e siècle », in Mémoire des Vosges, Société philomatique vosgienne, no 21 (Métaux et minéraux), 2010, p. 35-39
  • André Girodié, Les Mines d'argent de La Croix-aux-Mines en Lorraine au XVIe siècle : reproduction des dessins originaux de l'époque dus à Heinrich Gross. Avec une introduction (« Un peintre des mines de Lorraine au seizième siècle : Heinrich Gross ») par André Girodié, Éd. de la Lorraine illustrée, 1909, 12 p.
  • Jean-Luc Hohl, Minéraux et mines du massif vosgien, Ed. du Rhin, Mulhouse, 1994, 271 p. (ISBN 2-86339-096-1)
  • J. Lougnon, « Une mine d'argent célèbre : La Croix-aux-Mines en Lorraine », in Chronique de la recherche minière, 1978, no 446, p. 3-21
  • Francis Pierre et Jean-Pierre Gaxatte (dir.), Les dessins des mines d'argent de la Croix. Des dessins d'Heinrich Gross au XVIe siècle, commentés par Francis Pierre, à l'espace muséographique de la mine Saint Joseph en passant par les vitraux de l'église paroissiale, Les Éditions de la Stingelle, La Croix-aux-Mines, 2012, 77 p. (ISBN 9782953192841)
  • Albert Ronsin, Trésors des mines d'argent de la Croix-aux-Mines, catalogue de l'exposition, Musée municipal de Saint-Dié, -, imprimerie municipale, Saint-Dié, 1983, 18 p.
  • Alexandra Schmitt, Les Mines de La Croix-aux-Mines 1480-1520, Université de Nancy 2, (mémoire de maîtrise)
  • (de) Heinrich Winkelmann, Bergbuch des Lebertals [suivi de] Die Rote Grube Sankt Nikolaus in La Croix-aux-Mines, Gewerkschaft Eisenhütte Westfalia, Wethmar, 1962, 175 p. + pl.