Mine d'Oyou Tolgoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mine d'Oyou Tolgoï
Oyu Tolgoi 23.JPG
Ressources
Pays
Province
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Mongolie
(Voir situation sur carte : Mongolie)
Red pog.svg

La mine d'Oyou Tolgoï, en mongol : Оюу Толгой, (colline de Turquoise) est une mine à ciel ouvert et souterraine de cuivre et d'or, située dans le désert de Gobi dans la province de Ömnögovi en Mongolie. Elle appartient pour 66 % à en:Turquoise Hill Resources, nouveau nom du groupe minier canadien Ivanhoe depuis son accord de financement par Rio Tinto, et pour 34 % au gouvernement mongol[1]. Sa mise en fonctionnement a nécessité un investissement initial de 4,6 milliards de $[2]. C'est ainsi le plus grand projet économique du pays. Il devrait représenter en 2020 près de 30 % de son PIB[3]. Sa production a commencé en [4].

La production attendue à partir de 2020 est de 450 000 tonnes de cuivre et 330 000 onces d'or par an[5].

Il existe des conflits entre Rio Tinto et le gouvernement mongol, sur le partage des profits et sur l'exportation des capitaux issus de l'exploitation[5],[6]. Le projet rencontre une opposition interne en raison des risques de pollution de la nappe phréatique[5].

L'attribution de l'exploitation de la mine à Rio Tinto par le gouvernement mongol est aussi au centre d'une enquête pour corruption[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Ivanhoe finalizes Oyu Tolgoi investment agreement, Reuters, 31 mai 2010.
  2. Oyu Tolgoi mine picks two, Rod Morrison, Reuters, 17 juin 2010
  3. Concern over giant Mongolian mine, Radio Austalia, 15 janvier 2010
  4. Oyu Tolgoi produces first concentrate, Henry Lazenby, Mining Weekly, 1 février 2013
  5. a b et c (en)Oyu Tolgoi mine (Gobi Desert, Mongolia) : (also known as "Turquoise Hill" or "OT" project)
  6. Oyu Tolgoi confident disputes can be resolved at its Mongolian mine ABC News, 1er novembre 2013
  7. (en) John Miller, Barbara Lewis et Munkhchimeg Davaasharav, « Swiss seize bank accounts amid probe linked to Rio Tinto Mongolia mine », Reuters,