Mindif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mindif
Village au pied du pic de Mindif
Village au pied du pic de Mindif
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Extrême-Nord
Département Mayo-Kani
Démographie
Population 50 530 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 10° 24′ nord, 14° 26′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Extrême-Nord

Voir sur la carte administrative d'Extrême-Nord (Cameroun)
City locator 14.svg
Mindif

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Mindif

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Mindif

Mindif – parfois orthographié Mendif, Mendify, Mindiff, Mindifi[2] – est une commune du Cameroun située dans la région de l'Extrême-Nord et le département du Mayo-Kani.

Géographie[modifier | modifier le code]

La « dent de Mindif » (ou pic de Mindif) est un relief en pain de sucre, évoquant une molaire renversée, qui culmine à 729 m au milieu de la plaine du Diamaré et se voit de loin. Mentionnée par les voyageurs occidentaux dès 1823, elle a servi de toile de fond pour plusieurs films, dont Les Racines du ciel (1958) de John Huston et Chocolat (1988) de Claire Denis[2].

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 50 530 habitants[1], dont 8 332 pour Mindif Ville.

Structure administrative de la commune[modifier | modifier le code]

Outre Mindif proprement dit, la commune comprend les localités suivantes[3] :

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Eau[modifier | modifier le code]

Le château d'eau dit "château Mayo-Darlé", sur les contreforts du pic Mindif, à Loubour.
La station solaire de pompage de 26 KWc.

Un projet d'alimentation en eau potable via des bornes fontaines a vu le jour en 2015, avec des premiers approvisionnements en juillet, l'adduction des maisons privées étant prévue pour 2016. Le champ de captage d'eau, situé dans le village de Loubour est équipé d'un château d'eau de 150 m3 et d'une station de pompage de 26 KWc[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. a et b « Dent de Mindif », in Christian Seignobos et Henry Tourneux, Le Nord-Cameroun à travers ses mots : dictionnaire de termes anciens et modernes : province de l'extrême-nord, IRD, Karthala, 2002, p. 86 (ISBN 2-7099-1476-X)
  3. Source : Mapanet [1]
  4. Cameroun: Extrême-Nord - De l'eau potable à Mindif et à Soulédé-Roua sur allafrica.com, 31 juillet 2015.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Mindif, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)