Gen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mina (langue))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mina.

Gen, mina
gɛn
Pays Togo, Bénin
Nombre de locuteurs 325 000
Typologie SVO, isolante, à tons
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 gej
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF gej
Répartition des principales langues gbe (d'après Capo 1988, 1991)

Le gen, aussi appelé gen-gbe, gẽ, mina ou minan, est une des langues gbe, sous-groupe des langues nigéro-congolaises. Elle est parlée au sud-est du Togo et dans la province de Mono au Bénin par les Minas. C’est la langue véhiculaire de la capitale du Togo, Lomé. On estime qu'il y a 325 000 locuteurs[1].

Le mina est dérivé de l'éwé. C'est une langue régionale qui est un mélange d'autres langues togolaises et européennes.[réf. nécessaire] Comme de nombreuses langues véhiculaires, c'est avant tout une langue orale possédant une structure grammaticale très souple.

Comme les autres langues du groupe gbe, c'est une langue à tons de type morphologique isolant dont la syntaxe suit l'ordre sujet-verbe-objet.

Écriture[modifier | modifier le code]

L’orthographe gen est défini dans l’Alphabet des langues nationales du Bénin. Dans l’édition de 1990 de cet alphabet, le gen partage le même alphabet que le waci, dans l’édition de 2008, le gen a son propre alphabet (sans la lettre f hameçon ‹ ƒ ›).

Alphabet[2]
majuscules A B C D Ɖ E Ɛ F G GB Ɣ H X I J K KP L M N NY Ŋ Ɔ P S T U Ʋ V W Y Z
minuscules a b c d ɖ e ɛ f g gb ɣ h x i j k kp l m n ny ŋ ɔ p s t u ʋ v w y z

La nasalisation est indiquée à l’aide de la lettre n après la voyelle ‹ an ɔn ɛn in un ›.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Atah-Ekoué Kangni, La syntaxe du Gɛ̃ : Étude syntaxique d’un parler GBE (EWE): le Gɛ̃ du Sud-Togo, Frankfurt, Peter Lang, (ISBN 978-3631416013)
  • Centre national de linguistique appliquée (CENALA), Alphabet des langues nationales, Cotonou, CENALA, , 2e éd. (lire en ligne)
  • Centre national de linguistique appliquée (CENALA), Alphabet des langues nationales béninoises, Cotonou, CENALA avec le concours de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM), , 6e éd.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]