Mileto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mileto
Mileto
Noms
Nom italien Mileto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Calabre Calabre 
Province Vibo Valentia 
Code postal 89852
Code ISTAT 102021
Préfixe tel. 0963
Démographie
Gentilé miletesi
Population 6 710 hab. (31-12-2019[1])
Densité 192 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 37′ 00″ nord, 16° 04′ 00″ est
Altitude Min. 365 m
Max. 365 m
Superficie 3 494 ha = 34,94 km2
Divers
Saint patron San Nicola di Bari
Fête patronale 6 décembre
Localisation
Localisation de Mileto
Géolocalisation sur la carte : Calabre
Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Mileto
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Mileto
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Mileto
Liens
Site web www.comune.mileto.vv.it

Mileto (en calabrais: Militu) est une commune italienne de la province de Vibo Valentia dans la région Calabre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La cité, dont l'origine remonte à l'époque de la « Grande-Grèce », prit surtout de l'importance vers l'an 1060 quand elle devint la résidence principale de Roger de Hauteville, le conquérant normand de la Sicile musulmane de 1061 à 1091 : il y bâtit son château, fait élever une cathédrale, construire un palais archiépiscopal et édifier une petite dédié à Martin de Tours, installe un atelier monétaire, fonde l’abbaye bénédictine Sainte-Trinité et fortifie la ville[2].

Elle prospère jusqu'à être l'une des villes les plus peuplées de la Calabre. Des hôtels particuliers, un hôpital et des églises sont construits au XIVe siècle. Les ordres mendiants des Carmes et des Capucins installent chacun un monastère. Deux séismes la touchent en 1638 puis en 1659, et un autre la détruit en 1783[2].

Une nouvelle cité est alors construite sur une autre colline, deux kilomètres plus au nord[2].

Le Parc archéologique médiéval de Mileto Antica a été créé par la commune de Mileto et la Surintendance de Reggio de Calabre et Vibo Valentia sur quarante hectares par expropriation afin de protéger et valoriser le patrimoine de cette époque[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Comparni, Paravati, San Giovanni

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Candidoni, Dinami, Filandari, Francica, Gerocarne, Jonadi, San Calogero, San Costantino Calabro, Serrata

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a b c et d Emanuela Rossetti o Roscetti, Cristiana La Serra et Fabio Lico, « La città di Ruggero. Entre développement socioculturel et recherche scientifique. », Les nouvelles de l'archéologie, no 153,‎ , p. 64–70 (ISSN 0242-7702, DOI 10.4000/nda.4965, lire en ligne, consulté le 18 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]