Milena Busquets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Milena Busquets
Description de cette image, également commentée ci-après
Milena Busquets en 2015
Nom de naissance Busquets
Naissance
Barcelone
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres
roman

Œuvres principales

Ça aussi, ça passera

Milena Busquets est une femme de lettres espagnole née à Barcelone en 1972.

Milena Busquest a grandi dans une famille bourgeoise catalane faisant partie des cercles culturels de la Gauche divine, mouvement intellectuel de gauche actif à Barcelone à partir des années 1960. Ses parents sont l'écrivaine Esther Tusquets, fondatrice des éditions Lumen, et le poète Esteban Busquets. Son oncle est l'architecte Òscar Tusquets. Milena a grandi dans une maison fréquentée par des écrivains majeurs de la seconde moitié du XXe siècle, dont Ana Maria Matute[1]. Après des études au Lycée français de Barcelone et une licence en archéologie au University College de Londres, elle travaille plusieurs années dans l'édition aux côtés de sa mère, jusqu'à ce qu'en 1996 Lumen soit acquise par Random House Mondadori. Milena et Esther abandonnent alors l'édition pour fonder une autre société, RqueR, qui engloutira cependant des sommes considérables.

Après avoir publié un premier roman qui ne sera pas remarqué, en 2015 son livre También esto pasará soulève l'intérêt de nombreux éditeurs à la Foire du livre de Francfort, où ses droits sont acquis par des maisons prestigieuses dont les Éditions Gallimard, Suhrkamp, Rizzoli, ou l'éditeur britannique Harvill Secker[2]. También esto pasará est décrit comme un roman autobiographique autour du décès de sa mère.

Depuis 2016 elle écrit également pour le quotidien El Periódico de Catalunya.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Hoy he conocido a alguien (Bruguera, 2008)
  • También esto pasará (Anagrama, 2015)
    Publié en français sous le titre Ça aussi, ça passera, traduit par Robert Amutio, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 2015, 175 pages (ISBN 978-2-07-014911-7) ; réédition, Éditions Gallimard, coll. « Folio » no 6291, 2017, (ISBN 978-2-07-271087-2)
  • Hombres elegantes y otros artículos (Anagrama, 2019)
  • Gema (Anagrama, 2021)
    Publié en français sous le titre Gema, traduit par Robert Amutio, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 2021, 144 pages (ISBN 9782072933226)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sergi Doria: "Milena Busquets: «Nunca me he creído lo de la pobre niña rica»", ABC Cultura, 15 janvier 2015. [1]
  2. Sergi Doria, op cit