Milena Agus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Milena Agus
Description de cette image, également commentée ci-après

Milena Agus lors du salon du livre de Paris en mars 2012.

Naissance
Gênes, Italie
Activité principale
romancière, enseignante
Auteur
Langue d’écriture Italien
Genres

Œuvres principales

Milena Agus (née en 1959 à Gênes d'une famille sarde) est une romancière italiennne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Milena Agus est professeur d'italien et d'histoire et enseigne à Cagliari dans un institut technique.

Son premier roman, Mentre dorme il pescecane (Quand le requin dort) est paru aux éditions Nottetempo en 2005 a été rapidement réédité mais c'est son roman Mal de pierres (Mal di pietre, 2006) qui l'a révélée. Une adaptation française au cinéma est réalisée en 2016 par Nicole Garcia sous le même titre, Mal de pierres.

De nombreuses citations de ses romans sont en sarde. Elle fait partie de la Nouvelle Vague littéraire sarde, à savoir de la narration sarde la plus récente, dont les autres noms les plus connus, avec le trio initial formé par Salvatore Mannuzzu, Giulio Angioni et Sergio Atzeni, sont ensuite Marcello Fois, Salvatore Niffoi, Michela Murgia et beaucoup d'autres[1],[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Mentre dorme il pescecane, Roma, Nottetempo
Quand le requin dort, trad. Françoise Brun, éd. Liana Levi, 2010
  • 2006 : Mal di pietre, Roma, Nottetempo
Mal de pierres, Éditions Liana Levi, 2007
Prix Relay du Roman d'Evasion 2007[3].
Adapté au cinéma en 2016 par Nicole Garcia sous le même titre, Mal de pierres.
  • 2007 : Perché scrivere, Roma, Nottetempo
  • 2007 : Scrivere è una tana. La Sardegna pure, in AA. VV. (a cura di Giulio Angioni), Cartas de logu: scrittori sardi allo specchio, Cagliari, CUEC
  • 2008 : Il vicino, Cagliari, Tiligù
Mon voisin, trad. Françoise Brun, éd. Liana Levi, 2008
  • 2008 : Ali di babbo, Roma, Nottetempo
Battement d'ailes, trad. Dominique Vittoz, éd. Liana Levi, 2008
  • 2009 : La contessa di ricotta, Roma, Nottetempo
La Comtesse de Ricotta, traduit par Françoise Brun, éd. Liana Levi, 2012
  • 2010 : Nascosto al giorno. Il piacere di leggere e di scrivere, (con Ettore Cannas), Cagliari, Tiligù
  • 2011 : Sottosopra, Roma, Nottetempo
Sens dessus dessous, traduit par Marianne Faurobert, éd. Liana Levi, 2016
  • 2014 : Guardati dalla mia fame (con Luciana Castellina), Nottetempo
Prends garde, avec Luciana Castellina, traduit par Marianne Faurobert et Marguerite Pozzoli, Éditions Liana Levi, 2015
Prix Méditerranée étranger 2015

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Adaptation de son œuvre au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Goffredo Fofi, Sardegna, che Nouvelle vague!, Panorama, 11, 2003
  2. Antoine Ottavi, Les romanciers italiens contemporains, Paris, Hachette, 1992, 142-145
  3. a et b Lauréats du Prix Relay, sur le site officiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]