Milan-Turin 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Milan-Turin 2018 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course99e Milan-Turin
CompétitionUCI Europe Tour 2018 1.HC
Date10 octobre 2018
Distance200 km
PaysITA Italie
Lieu de départMagenta
Lieu d'arrivéeTurin
Équipes21
Partants146
Arrivants109
Vitesse moyenne42,31 km/h
Résultats
VainqueurFRA Thibaut Pinot (Groupama-FDJ)
DeuxièmeCOL Miguel Ángel López (Astana)
TroisièmeESP Alejandro Valverde (Movistar)
◀ 20172019
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 99e édition de Milan-Turin a lieu le , sur une distance de 200 kilomètres, entre Magenta et Turin. Elle fait partie du calendrier UCI Europe Tour 2018 en catégorie 1.HC. C'est également l'une des manches de la Coupe d'Italie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Milan-Turin, la plus ancienne des classiques cyclistes italienne, connaît en 2018 sa 99e édition. Elle est organisée par RCS Sport, filiale du groupe RCS MediaGroup qui organise également le Tour d'Italie, Milan-San Remo, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico et le Tour du Piémont[1]. Elle fait partie du calendrier de l'UCI Europe Tour en catégorie 1.HC. C'est également la dix-huitième manche de la Coupe d'Italie.

Parcours[modifier | modifier le code]

La course part de Magenta, dans l'ouest de la ville métropolitaine de Milan. Elle se dirige ensuite vers le sud, pour environ 80 km de routes plates à travers la plaine du Pô, suivis d'une portion plus accidentée. Dans les trente derniers kilomètres, deux tours d'un circuit sont effectués afin d'emprunter à deux reprises la côte menant à la basilique de Superga, longue de 5 km et présentant une pente moyenne de 10% avec un maximum de 14%. L'arrivée est jugée en haut de cette côte, au deuxième passage des coureurs, après 200 kilomètres, soit quatorze de plus que l'édition précédente[2].

Équipes[modifier | modifier le code]

Classée en catégorie 1.HC de l'UCI Europe Tour, Milan-Turin est par conséquent ouverte aux WorldTeams dans la limite de 70 % des équipes participantes, aux équipes continentales professionnelles, aux équipes continentales italiennes, aux équipes continentales étangères dans la limite de deux et à une équipe nationale italienne[3].

Vingt-et-une équipes sont au départ de la course : quinze équipes UCI WorldTeam et six équipes continentales professionnelles.

WorldTeams (15)
  1. USA EF Education First-Drapac p/b Cannondale
  2. KAZ Astana Pro Team
  3. BRN Bahrain-Merida
  4. USA BMC Racing Team
  5. GER Bora-Hansgrohe
  6. FRA Groupama-FDJ
  7. BEL Lotto Soudal
  8. AUS Mitchelton-Scott
  9. ESP Movistar Team
  10. BEL Quick-Step Floors
  11. SUI Katusha-Alpecin
  12. GBR Sky
  13. USA Trek-Segafredo
  14. UAE UAE-Team Emirates
  15. GER Team Sunweb
Équipes continentales professionnelles (6)
  1. ITA Androni Giocattoli-Sidermec
  2. ITA Bardiani CSF
  3. ISR Israel Cycling Academy
  4. ITA Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini
  5. FRA Fortuneo-Samsic
  6. ITA Wilier Triestina-Selle Italia
Wikidata-logo S.svg

Classement final[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erThibaut Pinot FRA FranceGroupama-FDJ4 h 43 min 36 s
2eMiguel Ángel López COL ColombieAstana+ 10 s
3eAlejandro Valverde ESP EspagneMovistar+ 28 s
4eMattia Cattaneo ITA ItalieAndroni Giocattoli-Sidermec+ 36 s
5eSébastien Reichenbach SUI SuisseGroupama-FDJ+ 38 s
6eWilco Kelderman NED Pays-BasSunweb+ 38 s
7eDomenico Pozzovivo ITA ItalieBahrain-Merida+ 41 s
8eJakob Fuglsang DEN DanemarkAstana+ 41 s
9eFabio Aru ITA ItalieUAE Team Emirates+ 43 s
10eEgan Bernal COL ColombieSky+ 45 s
Source : ProCyclingStats


Classements UCI[modifier | modifier le code]

La course attribue aux coureurs le même nombre de points pour l'UCI Europe Tour 2018 et le Classement mondial UCI.

Position[4] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 30e 31e à 40e
Classement général 200 150 125 100 85 70 60 50 40 35 30 25 20 15 10 5 3
Classement
Pos Coureur Équipe Points
1 Drapeau de la France Thibaut Pinot Groupama-FDJ 200
2 Drapeau de la Colombie Miguel Ángel López Astana 150
3 Drapeau de l'Espagne Alejandro Valverde Movistar 125
4 Drapeau de l'Italie Mattia Cattaneo Androni Giocattoli-Sidermec 100
5 Drapeau de la Suisse Sébastien Reichenbach Groupama-FDJ 85
6 Drapeau des Pays-Bas Wilco Kelderman Sunweb 70
7 Drapeau de l'Italie Domenico Pozzovivo Bahrain-Merida 60
8 Drapeau du Danemark Jakob Fuglsang Astana 50
9 Drapeau de l'Italie Fabio Aru UAE Emirates 40
10 Drapeau de la Colombie Egan Bernal Sky 35

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]