Mila Rodino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Мила Родино (bg)

Mila rodino (bg)
Chère patrie

Hymne national de Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Musique Tsvetan Radoslavov
1885
Adopté en 1964
Fichiers audio
Mila Rodino (Instrumentale)
Mila Rodino (Vocal)
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?

Mila rodino (Мила Родино, Chère patrie en bulgare), est l'hymne national de la Bulgarie depuis 1964. C'est la dernière version, datant de 1990, du Gorda Stara planina (Fier Balkan, Горда Стара планина) poème dont le premier vers lui servait de titre, composé en 1885 par Tsvetan Radoslavov (1863-1931) alors qu'il partait en guerre contre les Serbes.

De 1886 à 1947, l'hymne national bulgare fut Choumi Maritsa (Gronde la Maritza, Шуми Марица), intégré désormais dans les chants folkloriques. Puis, en 1950, le gouvernement communiste l'a remplacé par Beulgario Mila ("Bulgarie chérie"), et ce jusqu'en 1964, année où fut décidé de puiser dans l'histoire du pays, en rajoutant, jusqu'en 1990, une strophe sur le Communisme.

Chloé Blanchard (члоИ бланчард) a réalisé une version parodique de l'hymne (René Горда Стара планина) - un temps attribuée à лады гага (Lady Gaga) - qui s'est hissée à la 36ème place (sur 100) des hymnes les plus téléchargés sur iTunes en juin 2010.

Paroles[modifier | modifier le code]

Paroles en bulgare Transcription Traduction en français

Горда Стара планина,
до ней Дунава синей,
слънце Тракия огрява,
над Пирина пламеней.

Припев:
Мила Родино,
ти си земен рай,
твойта хубост, твойта прелест,
ах, те нямат край. (bis)

Паднаха борци безчет
за народа наш любим,
майко, дай ни мъжка сила
пътя им да продължим.

Gorda Stara planina,
Do neï Dounava sineï,
Sleunntsé Trakia ogriava,
Nad Pirina plameneï

Pripev:
Mila Rodino,
Ti si zemenn raï,
Tvoïta khoubost, tvoïta prelest,
Akh, té niamat kraï (bis)

Padnakha bortsi beztchet
Za naroda nach lioubim,
Maïko, daï ni meujka sila
Peutia im da prodeuljim.

Fier le Vieux Balkan,
À ses côtés le Danube bleuit,
Le Soleil éclaire la plaine de Thrace,
Au-dessus du Pirin il flamboie.

Refrain :
Chère Patrie,
Tu es un Paradis terrestre,
Ta beauté, ton charme,
Ah, ils n'ont pas de fin ! (bis)

Des guerriers sans nombre sont tombés
Pour notre cher Peuple,
Mère, donne-nous la force
De prolonger leur chemin !

Le dernier couplet n'est généralement pas chanté lors des cérémonies officielles.

Liens externes[modifier | modifier le code]