Mil Marie Mougenot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mil Mougenot)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mil Mougenot, né Jean-Louis Christian Mougenot le à Longwy (Meurthe-et-Moselle) en France, est un chanteur, auteur-compositeur-interprète chrétien à répertoire œcuménique.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Issu d’un milieu bi-confessionnel, sa mère Geneviève (chirurgien-dentiste) est catholique et son père Jacques (chirurgien-dentiste, acuponcteur - décédé en 1998), était protestant, de la confession d'Augsbourg. Le culte du dimanche de la petite communauté protestante de Longwy aura d'ailleurs lieu, dans les années 1970 à 1980, dans le salon de la famille Mougenot, situé 17 rue du Tivoli à Longwy, qui le met à la disposition du Pasteur Jacquey qui n'a pas de salle attitrée à Longwy. En bonne famille œcuménique[style à revoir], chaque membre de la famille Mougenot est libre de se rendre à la messe ou au culte. Baigné dès son adolescence par les chants de louange[style à revoir] c'est tout naturellement que vers l'âge de 14 ans, Mil se met au piano, puis à la guitare afin de louer le Seigneur.[interprétation personnelle][réf. nécessaire]

Par la suite, il commence à composer quelques chansons. Il suit une scolarité normale jusqu'au bac au Lycée Alfred Mézières de Longwy et enregistre son premier album 33 tours à 16 ans.[réf. nécessaire]

Étudiant aux beaux-arts de Nancy, son talent d'auteur-compositeur-interprète est alors découvert par son ami CharlElie Couture(également dans la même école) qui réalisera son album Minimal. Dans les années 1980, Mil Mougenot est lauréat de l’émission Les Découvertes de TF1. On l'entend plusieurs fois par semaine sur TF1 ou Antenne 2 aux côtés de Jean-Pierre Foucault et Christophe Dechavanne, ou sur France Inter chez Jean-Louis Foulquier. Il parcourt la France de long en large avec une chanson bien placée dans les play-lists et ses fréquentations d'alors ont pour noms Gainsbourg, Balavoine, Valérie Lagrange, Sapho ou Karim Kacel. Il se produit à plusieurs reprises au Printemps de Bourges (1985 – Grand Théâtre) et dans la majeure partie des salles parisiennes. Mil Mougenot exerce en parallèle à la musique divers métiers qui lui permettent – dit-il - « de ne pas se couper de ses semblables ».[réf. nécessaire]

Dans les années 1987-1990, il change de cap. Avec la complicité de Nicolas Rastoul (multi-instrumentiste et arrangeur), Mil Mougenot s'affirme dans une veine folk/blues/rock qui lui permet de signer un contrat sur le label Dixiefrog et aux éditions Warner Chappell. Un vidéo-clip aux côtés de Bambou (ex-femme de Serge Gainsbourg) en rotation sur M6 et quelques passages télévisés plus loin, on le retrouve en ouverture des tournées d'Alain Bashung (Paris, Zénith), de Chris de Burgh (Paris, Grand Rex) ou de Ange (50 concerts en France dont l'Olympia à Paris). En 2004, avec la complicité de ses musiciens et techniciens de toujours Nicolas Rastoul, Solo Frey, un concert au New Morning à Paris lui permet de reprendre la route en tournée et de sortir un nouvel album Live. Il s'installe alors dans l'Oise. [réf. nécessaire]

Au moment même où il s'arrête pour faire le point, un événement inattendu va totalement réorienter sa vie. Début 2005, un concours de circonstances l'amène à suivre une retraite dans un monastère. Là, coupé du monde, celui qui se décrivait alors jusque-là comme un « bad boy » (mauvais garçon), dressant souvent un épouvantable portrait de lui-même, relit les évangiles et vit une conversion soudaine et profonde qui n’est pas sans rappeler celle de Paul sur la route de Damas. Il prend alors la décision de mettre toute son expérience musicale au service de la louange de Jésus Christ, de manière totale et définitive, et se lance dans l’évangélisation par la louange.[interprétation personnelle]

Pionnier en matière d’initiatives d’évangélisation[réf. nécessaire], il crée en 2007 un café chrétien en pleine campagne picarde. Il est également l’auteur du concept de « House Worship » (petits récitals de louange donnés chez des particuliers) et de « Louange Nomade » (récitals de louange donnés en pleine nature, sur groupe électrogène).[réf. nécessaire]

Depuis sa conversion, il a enregistré plusieurs albums CD de louange chrétienne :

  • Kyrie Eleison (Seigneur, prends pitié) ;
  • Veillée de Prière avec les chants de la Communauté du Chemin Neuf ;
  • Rencontre Fraternelle autour des Spirituals de l’église afro-américaine ;
  • Par Ta Grâce.

Fidèle à ses origines (catholiques et protestantes à la fois) Mil Mougenot se revendique avant tout comme chanteur chrétien. Il se produit indifféremment chez les catholiques, chez les réformés, ou chez les évangéliques, devenant ainsi, depuis plusieurs années, un symbole chantant de l’œcuménisme.[interprétation personnelle]

Il a rejoint la petite communauté de l’Église Réformée de France de Beauvais (Oise) où il assume le Ministère de Louange ainsi que des tâches d’entretien du Temple, ou de catéchisme avec les jeunes.[réf. nécessaire]

Depuis plusieurs années, Mougenot a donc produit et vend vielles à roue et équipement pour eux[1]. Hé si propose des ateliers pour jouer vielle à roue[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • A Victor Jara - Autoproduction - LP - 1979
  • Aux Charnières des deux Mondes - Plazza Records - LP - 1980
  • Enregistrement Public avec Look de Ville - Mediaphone - LP - 1981
  • Minimal - Philips/Phonogram - LP - 1982
  • Histoires Américaines - Madrigal - LP - 1985
  • Marathon Mil - Mélodie/Celluloïd - Single - 1985
  • Appaloosa - Mélodie/Celluloïd - LP - 1987
  • Chicana - CTA/Musidisc - Single - 1988
  • Reviendras-tu - Caravage/Carrère - Single - 1989
  • Sang Neuf - Dixiefrog/New Rose - LP CD - 1993
  • Les enfants courant d'air - Dixiefrog/New Rose - Single - 1993
  • 63 rue du Caire - Dixiefrog/MSI - LP CD - 1996
  • Poèmes, prières et Souvenirs d'armes - LCA/Musea - LP CD - 2003
  • Live at the New Morning - Elefanten Kölöseum/Musea - LP CD - 2005
  • Kyrie Eleison - Volume 1 - Le 3e Jour/DJP - LP CD - 2006
  • Veillée de prière avec les chants de la communauté du chemin neuf - Le 3e Jour/DJP - LP CD - 2007
  • Rencontre Fraternelle autour des Spirituals de l'église afro-américaine - La Compagnie du Jourdain/Distr. SERDIF - LP CD - 2008
  • Par Ta Grâce - 15 Méga-Hits Chrétiens - CD - 2010[3]
  • Portes, élevez vos linteaux - CD - 2011
  • Le Parvis des Gentils - CD - 2012
  • Une pièce au Vielleux rendra vos jours heureux - CD - 2013
  • Mille Terres, Mille Mers - CD - 2014
  • Escale au Café du Port - CD - 2015/2016
  • Messe au Christ Saint Sauveur - CD - 2016
  • Hymne & Chants du S.U.D.C. (Sport Union Dives-Cabourg) - CD - 2017
  • Le Vielleux des 4 saisons - CD - 2017

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]