Mikoyan-Gourevitch Ye-8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikoyan-Gourevitch Ye-8
{{#if:
Image illustrative de l'article Mikoyan-Gourevitch Ye-8

Constructeur Drapeau : URSS Mikoyan-Gourevitch
Rôle Intercepteur expérimental
Statut Programme abandonné
Premier vol 17 avril 1962
Motorisation
Moteur R-21F
Nombre 1
Dimensions
Envergure 7,154 m
Longueur 14,9 m
Surface alaire 23,13 m2
Masses
Avec armement 6 800 kg
Maximale 8 200 kg
Performances
Vitesse maximale 2 230 km/h
Plafond 20 000 m

Le Ye-8 était un prototype d'avion d'interception dont le développement était basé sur une cellule de MiG-21PF. Il devait engager des cibles tous secteurs et par tout temps. Il avait été aussi appelé MiG-23 par le NII (Institut de test scientifique) en 1961.

Il se différenciait de celui-ci par plusieurs modifications :

  • entrée d'air centrale sous le fuselage : permettait de loger un radar Sapfir 21 (qui n'a jamais dû être installé). Le train d'atterrissage avant était positionné derrière cette entrée d'air ;
  • surfaces de type canard de chaque côté du nez (dérivées de celles du Ye-6T/3), libres en dessous de Mach 1, elles étaient verrouillées au-dessus ;
  • sous le fuselage à l'arrière, une quille déployable était positionnée (comme sur le MiG-23 Flogger plus tard).

Le premier prototype (Ye-8/1) a volé le 17 avril 1962 avec le pilote d'essai Mosolov. Le deuxième prototype (Ye-8/2) a volé le 29 juin 1962 avec le pilote d'essai Fedotov.

Le projet a été abandonné après une défaillance du moteur sur le Ye-8/1 le 11 septembre, où Mosolov a été sérieusement blessé.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) R.A Belyakov et J. Marmain, MiG: Fifty Years of Secret Aircraft Design, Shrewsbury, UK, Airlife Publishing,‎ 1994 (ISBN 1-85310-488-4)
  • (en) Bill Gunston, The Osprey Encyclopedia of Russian Aircraft 1875–1995, London, Osprey,‎ 1995 (ISBN 1-85532-405-9)