Mikkey Dee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikkey Dee
Description de cette image, également commentée ci-après

Mikkey Dee au Wacken Open Air 2015

Informations générales
Nom de naissance Michael Delaouglou
Naissance (53 ans)
Göteborg, Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Heavy metal, hard rock, speed metal
Instruments Batterie, guitare
Années actives 1985-Présent
Site officiel imotorhead.com
Mikkey Dee avec Motörhead à Varsovie en 2013, lors du Ursynalia Festival.

Mikkey Dee, de son vrai nom Michael Delaouglou, né le à Göteborg (Suède), est le batteur actuel du groupe de hard rock et heavy metal allemand Scorpions depuis septembre 2016. Il a commencé sa carrière dans le groupe King Diamond, mais il est surtout connu pour avoir été le batteur du groupe de heavy metal britannique Motörhead de 1993 jusqu'à sa dissolution en décembre 2015 (soit pendant plus de la moitié de l'existence du groupe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikkey Dee commence sa carrière musicale avec des groupes locaux comme Nadir and Geisha. Il a pour batteur modèle Ian Paice (Deep Purple), et pour influence des batteurs tels que Brian Downey, Neil Peart, Steven Smith ou encore Buddy Rich.

En 1986, s'étant déplacé pour donner un concert à Copenhague, il rejoint le groupe King Diamond, dans lequel il va rester jusqu'à 1989, après la sortie de l'album Them, principalement car il voulait aussi avoir une place dans la composition des chansons, et que dans King Diamond, on l'avait mis de côté, recalé en second plan. Il enregistrera néanmoins l'album Conspiracy, avant de céder sa place à Snowy Shaw.

Après King Diamond, il rejoint Don Dokken pour son album solo, Up From The Ashes (1990)

En 1992, il accepte la proposition de Lemmy Kilmister (bassiste-chanteur de Motörhead) de remplacer Philty "Animal" Taylor au poste de batteur. En fait, Lemmy l'avait déjà contacté pour jouer dans Motörhead après le départ de Pete Gill en 1987, mais Mikkey venait de rejoindre Dokken. Il joua un peu plus tard avec King Diamond avant de les quitter en 1992 et d'intégrer finalement Motörhead.

Jouer dans ce groupe constituait pour lui un défi mais comme il le dit maintenant, il « savait qu'il était meilleur que Philthy Animal Taylor et que les fans les plus durs finiraient par l'apprécier ». On entend ses prestations sur des albums tels que Bastards, Sacrifice, We Are Motörhead ou encore Kiss of Death.

Lemmy avoue être très satisfait du travail de Mikkey dans le groupe et comme il le dit dans l'album live Everything Louder Than Everyone Else, il le considère comme « le meilleur batteur du monde ».

En 2003, il rejoint Helloween pour l'album Rabbit Don't Come Easy, tout en continuant de tourner avec Motörhead.

Avec John Norum (Europe), Åge Sten Nilsen (Wig Wam), Hal Patino (King Diamond) et Mic Michaeli (Europe) il fonde le groupe Nordic Beast[1] avec lequel il donne épisodiquement des concert de reprises.

Il annonce le 29 décembre 2015 la dissolution de Motörhead à la suite du décès de Lemmy Kilmister.

Alors que son arrivée avait été annoncée en janvier 2016 au sein de Thin Lizzy le temps d'une tournée anniversaire[2], en mai il rejoint Scorpions pour boucler la tournée du groupe allemand, afin de remplacer James Kottak, souffrant[3]. Thin Lizzy le remplace par Scott Travis (Judas Priest). En septembre de la même année, Scorpions annonce son recrutement comme membre permanent[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

King Diamond[modifier | modifier le code]

Motörhead[modifier | modifier le code]

Helloween[modifier | modifier le code]

  • Rabbit Don't Come Easy (2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]