Mikheil Nariashvili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mikheil Nariashvili
Description de l'image Nariashvili MHR crop.JPG.
Fiche d'identité
Naissance (29 ans)
à Tbilissi (URSS)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste pilier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 

2010-2011
RC Aia
Montpellier HR
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2011-Montpellier HR173 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2012-Drapeau : Géorgie Géorgie54 (5)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 31 mai 2019.

Mikheil Nariashvili (en géorgien : მიხეილ ნარიაშვილი et phonétiquement en français : Mikhéïl Natriachvili), né le à Tbilissi (ex-URSS, actuellement Géorgie), est un joueur de rugby à XV international géorgien évoluant au poste de pilier au sein de l'effectif du Montpellier Hérault rugby[Note 1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikheil Nariashvili rejoint le centre de formation du Montpellier HR en juillet 2010[3]. Lors de cette première saison avec le club héraultais, il remporte le championnat de France juniors Reichel en 2011. Il dispute son premier match en Top 14 la saison suivante, le , contre l'Aviron bayonnais au stade Jean-Dauger. Le , il honore sa première cape internationale en équipe de Géorgie contre l'Espagne. Il signe son premier contrat professionnel avec Montpellier lors de la saison 2012-2013 pour une durée de trois ans[3].

En mai 2017, il est sélectionné dans le groupe des Barbarians par Vern Cotter pour affronter l'Angleterre, le 28 mai à Twickenham puis l'Ulster à Belfast le 1er juin[4]. Titulaire lors du premier match, il prend un carton jaune à la 55e minute et les Baa-Baas Britanniques s'inclinent finalement 28 à 14 face aux Anglais[5]. Il n'est pas sur la feuille de match pour la victoire des Baa-Baas 43 à 28 en Irlande[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention, le nom des sportifs géorgiens internationaux est retranscrit en orthographe anglaise, pas très éloignée du système de translittération en caractères latins des caractères de l'alphabet géorgien établi en 2002. Ce dernier s’applique difficilement aux translittérations antérieures de géorgien en français .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mikheil Nariashvili », sur www.itsrugby.fr (consulté le 8 janvier 2013)
  2. « Mikheil Nariashvili », sur www.scrum.com (consulté le 8 janvier 2013)
  3. a et b « Misha Nariashvili au MHR pour 3 ans encore! », sur www.montpellier-rugby.com, MHR, (consulté le 8 janvier 2013)
  4. Maxime Brossard, « 4 Français dans le groupe des Barbarians pour affronter l'Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 23 mai 2017).
  5. (en) « England - Barbarians », sur www.skysports.com, Sky Sports, (consulté le 28 mai 2017).
  6. (en) « Ulster - Barbarians », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 1er juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]