Mikhaïl Tchoulaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mikhaïl Tchoulaki
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Genres artistiques
Distinctions
Prix Staline
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mikhaïl Ivanovitch Tchoulaki (Михаи́л Ива́нович Чула́ки), né le 6 (19) novembre 1908 à Simféropol et mort le 29 janvier 1989 à Moscou, est un compositeur soviétique, qui fut auteur de plusieurs ballets et symphonies. Il fut nommé artiste du Peuple de la RSFSR en 1969 et reçut à trois reprises le prix Staline (1947[1], 1948[2], 1950[3]).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il termine en 1931 le conservatoire de Léningrad après avoir étudié auprès de Vladimir Chtcherbatchiov. Il est directeur artistique de la Philharmonie de Léningrad entre 1937 et 1939. Il occupe également des postes administratifs au ministère de la culture (il est membre du PCUS depuis 1943), à l'union des compositeurs d'URSS, et à celle de Russie.

Tchoulaki est directeur artistique au Bolchoï de Moscou de 1955 à 1970 (avec des interruptions). Il enseigne la composition au conservatoire de Moscou à partir de 1948, où il a Rostropovitch comme élève qu'il encourage, et il y est nommé professeur en 1962.

Tchoulaki est l'auteur de plusieurs ballets, parmi lesquels Le Fiancé imaginaire (d'après un argument de Goldoni, créé en 1946 au théâtre Moussorgski de Léningrad), Jeunesse (créé en 1949 au théâtre Moussorgski de Léningrad), Le Conte de Balda, et compose des symphonies.

Tchoulaki écrit un livre intitulé Instruments de l'orchestre symphonique qui est réédité plusieurs fois.

Il est enterré au cimetière de la Présentation (Moscou). Il est le père de l'écrivain Mikhaïl Mikhaïlovitch Tchoulaki (1941-2002).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour sa symphonie N°2
  2. Pour son ballet Le Fiancé imaginaire
  3. Pour son ballet Jeunesse

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Elizabeth Wilson, Mstislav Rostropovich: Cellist, Teacher, Legend, London: Faber & Faber, 2007. (ISBN 978-0-571-22051-9)

Source[modifier | modifier le code]