Mikhaïl Tchiaoureli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tchiaoureli.
Mikhaïl Tchiaoureli
Description de l'image Chiaureli ME.jpg.
Naissance
Tbilissi, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Nationalité soviétique
Décès (à 80 ans)
Tbilissi, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Profession réalisateur, scénariste, pédagogue
Films notables La Chute de Berlin (1949)

Mikhaïl Tchiaoureli (en géorgien : მიხეილ ჭიაურელი et phonétiquement en français : Mikhéïl Tchiaouréli), né le et mort le , est un réalisateur soviétique d'origine géorgienne. Il est lauréat de nombreux prix prestigieux et membre du Parti communiste de l'Union soviétique en 1940[1],[2]. Il est l'oncle du réalisateur Gueorgui Danielia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikhaïl Tchiaoureli est né à Tiflis, à l'époque dans l'Empire russe. En 1912, il est diplômé de l'école des beaux-arts de Iakob Nikoladze ; il entame la carrière d'acteur et réalisateur dans les théâtres de Tiflis, Koutaïssi et Batoumi en 1915. Son intérêt pour l'histoire et l'archéologie le pousse à participer, avec Ekvtimé Takhaïchvili, Ilia Zdanevitch, Lado Goudiachvili (en) et Dimitri Chevardnadze (en), à l'expédition dans ce qui était le Royaume des Kartvels et qui se trouve aujourd'hui en Turquie : cathédrale de Banak, églises et monastère du défilé de Kakhouli, église d'Ekek, cathédrale d'Ochki en 1917.

En 1921, il est l'un des fondateurs du Théâtre de satire révolutionnaire (ru) auprès de la filiale géorgienne de la Rosta.

En 1922-1924, il étudie les arts plastiques en Allemagne, puis, travaille comme sculpteur à Tiflis en 1924-1926.

En 1926-1928, il est acteur et réalisateur du Théâtre des travailleurs et Théâtre Krasny auprès du Proletkoult. Parallélement il fonde le Théâtre géorgien musical et dramatique Vasso Abachidze (ru) dont il reste le directeur artistique jusqu'en 1934.

Sa collaboration avec la société de production cinématographique géorgienne Kartuli Pilmi commence en 1928. En 1940, il en est le directeur artistique. En 1946-1955, il est réalisateur du Mosfilm, en 1955-1957 - réalisateur du Sverdlovsk Film Studio (en) à Iekaterinbourg.

Après avoir enseigné à l'école de Kartuli Pilmi, il enseigne à l'Institut national de la cinématographie en 1950-1960, où il occupe la chaire de professeur depuis 1951.

Le réalisateur repose au Panthéon de Mtatsminda en Géorgie, auprès de son épouse, l'actrice Veriko Andjaparidze (en) (1897-1987).

Mikhaïl Tchiaoureli est le père de l'actrice Sofiko Tchiaoureli.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Чиаурели Михаил Эдишерович. », sur kino-teatr.ru (consulté le 28 mai 2015)
  2. « Mikhaïl TCHIAOURELI. », sur kinoglaz.fr, (consulté le 28 mai 2015)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]