Mikhaïl Simonov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simonov.
Mikhaïl Simonov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Special Guest of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Université technique d'État de Novotcherkassk (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Prix national d'URSS
Prix Lénine
Jubilee Medal "300 Years of the Russian Navy" (en)
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en)
Médaille commémorative du 1000e anniversaire de Kazan (en)
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Héros de la fédération de Russie ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Mikhaïl Petrovitch Simonov (en russe : Михаил Петрович Симонов), né le à Rostov-sur-le-Don et mort le à Moscou, est un ingénieur aéronautique russe. Il a occupé à partir de 1983 le poste de concepteur en chef chez le constructeur aéronautique Soukhoï. Il a participé à la création de certains des appareils les plus connus de l'avionneur tels que le bombardier Su-24, l'avion d'attaque au sol Su-25 et la série des chasseurs Su-27 ainsi que des avions de voltige.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikhaïl Simonov nait le 19 octobre 1929[1] à Rostov-sur-le-Don dans une famille d'enseignants[2]. En 1947, il entre à l'Institut polytechnique de Novotcherkassk, l'une des plus importantes écoles techniques d'enseignement supérieur d'Union soviétique. Il se spécialise dans la conception et l'ingénierie et remporte une prestigieuse bourse Staline[2]. En 1951, il rejoint l'Institut aéronautique de Kazan. Diplômé en 1954 il reste à l'institut où il devient ingénieur en chef. Il fonde ensuite un aéroclub où il présente et fait voler le premier planeur soviétique entièrement métallique.

En 1969, il est transféré à Moscou en tant qu'ingénieur en chef adjoint du bureau d'études de Taganrog puis en 1970 pour Soukhoï[2]. Il dirige ensuite le développement du bombardier Su-24, de l'avion d'attaque au sol Su-25 et du chasseur Su-27[3]. En 1979, à la suite d'un désaccord avec le chef du design chez Soukhoï, Simonov rejoint le ministère de l'aviation en tant que vice-ministre des sciences et des nouvelles technologies où il participe à la création de systèmes de combat aériens. En 1981 il est envoyé en Afghanistan pour fournir une assistance technique aux Su-25. Puis à partir de 1983 il devient concepteur en chef chez Soukhoï et continue le développement de la famille Su-27[3]. De 1995 à 1999, il occupe le poste de Chief executive officer de la compagnie[2].

Après la chute de l'Union soviétique et la diminution des commandes d'État, Simonov joue un rôle majeur dans la conclusion de contrats lucratifs à l'exportation, permettant à la compagnie de se maintenir à flot[3].

Il meurt le 4 mars 2011 à Moscou des suites d'une longue maladie. Il est enterré le 6 mars au cimetière Novodievitchi de Moscou[3].

Décorations[modifier | modifier le code]

Simonov reçoit en 1974 le prix Lénine ainsi que la Médaille d'or Shikhov et est décoré de l'ordre du Drapeau rouge du Travail. En 1999 il est fait héros de la Fédération de Russie[4]. Il a aussi reçu deux autres prix d'État pour les Su-26 et Su-27[5].

Il est par ailleurs membre de plusieurs institutions dont l'Académie de l'aviation russe et des académies d'ingénierie russe et internationale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Mikhaïl Simonov, figure de l'aéronautique russe », RIA Novosti,
  2. a b c d et e (en) Martin Childs, « Mikhail Simonov: Aircraft designer whose Su-27 is regarded as the best jet fighter of the 20th century », The Independent,
  3. a b c et d (en) Vladimir Isachenkov, « Mikhail Simonov, 1921-2011, architect of elite Soviet fighter jet », Chicago Sun-Times, .
  4. (en) « Russian fighter jet designer Simonov dies at 82. », RIA Novosti,
  5. (en) « Sukhoi designer-general Simonov dies at age of 81 », ITAR-TASS Worlds Service. 4 mars 2011