Mike Teunissen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mike Teunissen
20181003 Münsterland Giro, Team Sunweb (07714) (cropped) 01.jpg
Mike Teunissen (2018).
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010-2012Rabobank-Giant Off-Road
2013-2014Rabobank Development
Équipes professionnelles
2015-2016Lotto NL-Jumbo
2017-2018Sunweb
2019-Jumbo-Visma
Principales victoires
Championnats
Jersey rainbow.svg Champion du monde de cyclo-cross espoirs 2013
1 étape de grands tours
Tour de France (1 étape)

Mike Teunissen (né le à Ysselsteyn) est un coureur cycliste néerlandais, membre de l'équipe Jumbo-Visma. Dans les catégories de jeune, il est spécialisé dans le cyclo-cross, discipline où il a été champion du monde espoirs en 2013. Passé professionnel sur route en 2015, il devient un spécialiste des classiques avec une bonne pointe de vitesse. Il a notamment remporté une étape du Tour de France 2019, où il a porté pendant deux jours le maillot jaune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Teunissen lors du Tour des Fjords 2013.

Débuts cyclistes et carrière amateur[modifier | modifier le code]

En 2010, Mike Teunissen intègre l'équipe Rabobank-Giant Off-Road, la section cyclo-cross de l'équipe Rabobank[1].

En janvier 2011, il est vice-champion du monde espoirs de cyclo-cross, derrière son coéquipier Lars van der Haar. Durant la saison 2011-2012, il est deuxième de la Coupe du monde espoirs et du championnat d'Europe espoirs, à nouveau derrière Lars van der Haar.

Pendant la saison suivante, il décroche cette fois les titres de champion du monde et champion d'Europe de cyclo-cross espoirs. Souhaitant devenir professionnel sur route, il est plus présent sur ce type de course en 2013[2].

En 2014, il remporte notamment Paris-Roubaix espoirs, la Baronie Breda Classic, Paris-Tours espoirs, et prend la deuxième place du championnat des Pays-Bas du contre-la-montre espoirs.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Mike Teunissen devient professionnel en 2015 dans l'équipe néerlandaise Lotto NL-Jumbo, qui l'engage pour deux ans[3]. Il fait ses débuts avec cette équipe fin-février, lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne[4]. En août, il prend la deuxième place de la RideLondon-Surrey Classic, puis remporte le prologue du Tour de l'Ain. Il se classe 104e du Tour d'Espagne, son premier grand tour.

En 2016, il est notamment deuxième du Stadsprijs Geraardsbergen. Au mois de septembre, il s'engage avec la formation Sunweb[5]. En 2017, il participe à son premier Tour de France, où il est 129e. En 2018, il termine deuxième derrière Yves Lampaert de la semi-classique À travers les Flandres, puis onzième de Paris-Roubaix. Aux championnats néerlandais, il termine cinquième de la course en ligne.

En 2019, il fait son retour dans l'équipe Jumbo-Visma qui cherche à se renforcer sur les classiques. Teunissen se classe notamment septième de Paris-Roubaix et dixième des Trois Jours de Bruges-La Panne. En mai, il remporte deux étapes et le classement général des Quatre Jours de Dunkerque[6]. Il est sélectionné par son équipe pour participer au Tour de France comme poisson pilote de Dylan Groenewegen. À Bruxelles, lors de la première étape du Tour de France, après la chute de son leader Dylan Groenewegen à 1 500 m de la ligne d'arrivée, il saisit sa chance et remporte à la surprise générale le sprint final en faux-plat en coiffant sur la ligne le favori Peter Sagan. Il revêt alors le premier maillot jaune de l'épreuve qui célèbre le centenaire de celui-ci. Il succède à Erik Breukink, dernier Néerlandais à porter le maillot jaune en 1989[7]. Le lendemain, il le conserve grâce à la victoire de son équipe sur le contre-la-montre par équipes. Il cède son maillot jaune à Julian Alaphilippe lors de la troisième étape, où il perd près de cinq minutes. Fin juillet, il est sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[8]. Il s'adjuge à cette occasion la dix-huitième place de la course en ligne[9]. En aout, il termine sixième du classement général du BinckBank Tour[10].

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Mike Teunissen vainqueur du Paris-Roubaix espoirs 2014.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2015 : 104e
  • Mike Teunissen porte le maillot jaune pendant 2 jours au Tour de France 2019 (ici : la deuxième étape, contre-la-montre par équipes à Bruxelles)
    2018 : 109e

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2017 : 129e
  • 2019 : 101e, vainqueur des 1re et 2e (contre la montre par équipe) étapes, Maillot jaune maillot jaune pendant 2 jours

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[12] nc[13] 175e[14]
UCI Europe Tour 663e[15] 110e[16] 28e[17] 643e[18] 700e[19]
Légende : nc = non classé

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Mike Teunissen lors du Krawatencross en 2013.

Palmarès en VTT[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rabobank-Giant Off Road Team completed », sur cyclingnews.com, (consulté le 12 août 2015)
  2. (nl) « Teunissen wil prof worden op de weg », sur cyclingonline.nl, (consulté le 12 août 2015)
  3. (nl) « Teunissen wordt prof bij Lotto (Belkin) », sur wielerrevue.nl, (consulté le 12 août 2015)
  4. (nl) « Teunissen nerveus voor debuut in Kuurne », sur wielerrevue.nl, (consulté le 12 août 2015)
  5. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  6. Mike Teunissen remporte la dernière étape et les 4 Jours de Dunkerque
  7. Mike Teunissen en jaune, 30 ans après : les plus grandes périodes de disette de Maillot Jaune pour un pays
  8. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  9. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 12 aout 2019)
  10. Frédéric Gachet, « Binck Bank Tour - Et. 7 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 20 aout 2019)
  11. Nicolas Gachet, « Paris-Roubaix Espoirs : Classement », sur http://www.directvelo.com/,
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :