Mike Jones (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mike Jones (catcheur))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mike Jones (homonymie) et Jones.
Mike Jones
Virgil comic con 2013.jpg

Mike Jones en 2013.

Données générales
Nom(s) de ring
Virgil
Vincent
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
NashvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur retraité
Carrière pro.

Michael Jones (né le à Nashville) plus connu sous le nom de Virgil est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il a été le garde du corps de Ted DiBiase et le manager d'André le Géant, jusqu'à son retour à la WWE où il devient le garde du corps de Ted DiBiase Jr.. Il a également catché sous le nom de ring Vincent, Shane et Curly Bill à la World Championship Wrestling.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jones est le fils d'un ancien militaire de la US Navy et deux de ses frères sont eux aussi militaires chez les Navy SEAL[2]. Durant son adolescence, il fait partie de l'équipe de football de son lycée au poste de wide receiver et continue à pratiquer ce sport à l'université de l'Iowa et y obtient un diplôme en mathématiques[2].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Championship Wrestling Association (1986-1987)[modifier | modifier le code]

Alors qu'il boit un soda au bar d'un hôtel Howard Johnson's (en), Jones croise les catcheurs Tony Atlas et Sika Anoa'i[2]. Il leur parle et apprend que Sika et son frère Afa ont une école de catch dans le Connecticut[2]. Convaincu qu'il peut bien gagner sa vie comme catcheur, Jones part s'entrainer auprès d'Afa[2].

World Wrestling Federation (1987-1994)[modifier | modifier le code]

Il commence alors une carrière à la World Wrestling Federation, il a d'abord apparu comme un jobber sous le nom de Lucius Brown, en perdant contre Paul Orndorff, « Mr. Wonderful ». Il a ensuite fait ses débuts à l'été 1987, comme Virgil, le garde du corps pour « Million Dollar Man » Ted DiBiase. Son nom de ring, imaginé par Bobby Heenan, a été conçu comme un coup contre la World Championship Wrestling (WCW) en référence à Virgil Runnels, mieux connu comme Dusty Rhodes[3]. Finalement, Virgile a eu assez d'être humiliés par DiBiase et se tourna contre lui, le frappant avec sa ceinture. Million Dollar au Royal Rumble en janvier 1991. Après avoir formé une amitié et une équipe avec Roddy Piper, il a défait DiBiase à WrestleMania VII et le cloua pour la ceinture le 26 août à SummerSlam. Il perdit la ceinture face à DiBiase en novembre de cette année en raison d'ingérences extérieures. Après avoir perdu le Million Dollar Championship, Virgile luttait principalement dans l'undercard. À WrestleMania VIII, avec le Big Boss Man, Sgt. Slaughter, et Jim Duggan, il défait The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags), Repo Man, et The Mountie. Virgile a effectué le tombé après cinq minutes d'action. Virgil serait alors principalement être utilisé pour mettre sur de nombreux jeunes talents jusqu'à ce qu'il quitte l'entreprise en août 1994 (sa dernière apparition sur un événement en 1994 au Royal Rumble où il était un remplaçant de dernière minute).

World Wrestling Entertainment retour (2010)[modifier | modifier le code]

Le 17 mai 2010 Jones est retourné à la WWE comme Virgil, cette fois avec Ted DiBiase, Jr.

Il a alors effectué l'ensemble de ses vieilles actions, comme ouvrir les cordes à DiBiase et lui apporter un microphone lorsque ce dernier lui demandait. Le 14 juin, Virgil et DiBiase faisaient équipe dans un match contre Big Show et Mark Feuerstein. Après la défaite le fils du Million Dollar Man glissa un billet de 100 dollars dans la bouche de son garde du corps. La semaine suivante, DiBiase après lui avoir présenté ses excuses l'a remplacé par Maryse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il continue à participer à des combats de catch mais ses apparitions sont très rare (moins de 20 combats par an).

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Virgil (wrestler) » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) « Virgil profile », Online World of Wrestling (consulté le 14 novembre 2009)
  2. a, b, c, d et e (en) « For Virgil, the million dollar quest continues », sur Fox Sports, (consulté le 26 septembre 2017)
  3. (en) Ted DiBiase: The Million Dollar Man, p.156, Ted DiBiase avec Tom Caiazzo, Pocket Books, New York, NY, 2008, (ISBN 978-1-4165-5890-3).
  4. (en) Royal Duncan & Gary Will, Wrestling Title Histories, Waterloo, Archeus Communications, 4th edition 2006, 4e éd. (ISBN 978-0-9698161-5-7, OCLC 43800554), « AWA International Heavyweight Title », p. 31
  5. (en) Royal Duncan & Gary Will, Wrestling Title Histories, Waterloo, Archeus Communications, 4th edition 2006, 4e éd. (ISBN 978-0-9698161-5-7, OCLC 43800554), « AWA Southern Tag Team Title », p. 185–189
  6. (en) Brian Shields, Main event – WWE in the raging 80s, Pocket Books, (ISBN 978-1-4165-3257-6), « Superstars Bios: Ted Dibiase », p. 133–135.