Mike Hall (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mike Hall
TCR-2015 Mike Hall.jpg
Mike Hall en 2015.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
Monaro HighwayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Mike Hall (né le à Harrogate (Yorkshire du Nord, Angleterre) et mort le près de Royalla, sur la Monaro Highway (ACT, Australie), est un cycliste britannique, spécialiste des courses d'ultra longue distance[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2012, Mike Hall a gagné la première World Cycle Race (en). En 2013 et 2016, il a gagné et établi le record du Tour Divide, la course cycliste d'ultra-endurance de montagne à travers les montages Rocheuses au Canada et aux États-Unis. En 2014, il a gagné la première Trans Am Bike Race (en), une course traversant les États-Unis de la cote pacifique à la cote atlantique.

Depuis 2013, il était le principal organisateur de la Transcontinental Race, une course cycliste à travers l'Europe. Cette course voit les coureurs démarrer à 22h au sommet du Mur de Grammont. Ils parcourent ensuite près de 4 000 km sans assistance et décidant eux-mêmes de leur route. Le chronomètre ne s'arrête pas. Ce sont les coureurs qui décident de leur sommeil. Certains ne font que très peu d'arrêts et dorment deux à trois heures par nuits pour gagner du temps.

Le talent et la passion de Mike Hall ont fait de cette course une référence en la matière, avec un millier de candidats chaque année dont seuls 350 sont sélectionnés. Sous son impulsion, les courses sans assistance sur des distances "ultra" ont atteint une popularité sans précédent.

Sa compagne Anna (https://www.instagram.com/ride.eat.make/) s'occupait de la direction artistique de la course. Le couple n'a pas eu d'enfants.

Mort[modifier | modifier le code]

Mike Hall est tué le à 35 ans après avoir été percuté par une voiture lors de l'Indian Pacific Wheel Race (en), une course à travers l'Australie. Il occupait alors la seconde position de cette course de 5 500 km sans assistance[1], à moins de 400 km de Sydney[1]. Il avait fait état quelques jours auparavant de nombreux véhicules l'ayant dépassé de très près. La veille de l'accident, il a également témoigné de son état important de fatigue. Il avait en effet parcouru près de 5 000 km depuis le début de la course, et la concurrence avec le numéro 1, le Belge Kristof Allegaert, avait été rude.

Après la terrible nouvelle, la course est annulée avec effet immédiat. Certains coureurs continuent alors vers Sydney, où se tient trois jours plus tard une cérémonie d'hommage réunissant des centaines de passionnés. Le monde de l'ultra cyclisme est sous le choc.

Les circonstances exactes de l'accident ne sont pas encore connues. L'organisation de la course a déclaré dans un communiqué qu'elle mènerait une contre-enquête.

Notes et références[modifier | modifier le code]