Aller au contenu

Mike Elizondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mike Elizondo
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Basse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Labels
Aftermath Entertainment, Warner Records (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques

Mickael « Mike » Elizondo, est un bassiste, bien connu pour être l'ami et fidèle collaborateur du producteur Dr. Dre[1]. Avec lui il a coproduit des tubes comme The Real Slim Shady, Encore/Curtains Down pour Eminem, In Da Club pour 50 cent, How We Do de The Game ou encore Family Affair de Mary J Blige[2]. En 2005, il co-produit l'album Extraordinary Machine de la chanteuse Fiona Apple. Il a aussi été récemment impliqué dans les albums de Nelly Furtado et de Pink. Il fait également partie d'un groupe de Rock Expérimental appelé Strip Search. Il a aussi produit la chanson Wunderkind pour Alanis Morissette, qui a été nommée aux Golden Globe Award dans la catégorie « meilleure chanson de l'année ». Plus récemment, il a produit pour Maroon 5. En 2008, il a été nommé producteur de l'année aux Grammy Award[3].

il collabore en 2009 avec le chanteur originaire de brookline, Eli Paperboy Reed, sur son nouvel album intitulé "Come on and get it". Sa sortie en 2010, est prévue pour le en France puis le en Grande-Bretagne sur le label Parlophone. Aux États-Unis l'album sortira le sur le label EMI.

Il a également produit le 6e album du groupe de metal californien Avenged Sevenfold "Hail to the King" et le single Dig Down sur Simulation Theory, le 8e album du groupe Muse en 2018.


En 2021, il est à la production du 3e album du groupe de crossover hardcore américain Turnstile, originaire de Baltimore et intitulé GLOW ON.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcovitz, p. 119.
  2. Dale Kawashima: Superhot Mike Elizondo Co-Writes/Produces "Just Lose It" for Eminem, "In Da Club" for 50 Cent. Songwriter Universe Magazine
  3. Kanye West Leads 50th GRAMMY Nominees, 6 décembre 2007, site officiel de Grammy Award

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hal Marcovitz, Dr. Dre, Philadelphia : Mason Crest Publishers, 2006. (ISBN 9781422201169)

Liens externes[modifier | modifier le code]