Mikaele Seo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mikaele Seo
Illustration.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(5 mois et 2 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription Wallis-et-Futuna
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique RE
Prédécesseur Sylvain Brial
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Français
Parti politique Renaissance
Profession Profession intermédiaire administrative de la fonction publique

Mikaele Seo, né le à Paris[1], est un homme politique français.

Conseiller territorial à l'Assemblée territoriale depuis 2017 et député suppléant de Sylvain Brial, il lui succède et est élu député de la circonscription de Wallis-et-Futuna aux élections législatives de 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikaele Seo a travaillé comme agent d'entretien dans un collège de Wallis[2]. Il est nommé président de l'association « Kautahi faka kolo o Halalo  » au Journal officiel le 15 novembre 2016[3]. Il est père de deux filles[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Mikaele Seo a intégré l'Assemblée territoriale de Wallis-et-Futuna en 2017 comme représentant du district de Mu'a, siège qu'il conserve aux élections élections territoriales de 2022. Il est président de la commission permanente de l'Assemblée[4].

Il se présente à l'élection législative de 2022 à Wallis-et-Futuna, prenant la suite de Sylvain Brial victime d'un AVC en 2019[5]. Soutenu par la majorité à l'Assemblée territoriale, il est élu au second tour avec 50,11 % des voix face à Etuato Mulukiha'amea[6]. S'il n'a pas été investi par la coalition Ensemble, il déclare toutefois son intention de siéger au sein de la majorité présidentielle et son groupe Renaissance à l'Assemblée[7],[8].

Un recours est déposé au Conseil Constitutionnel contre son élection, qu'il a remporté avec seulement 16 voix sur son adversaire Etuato Mulukiha'amea[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Législatives 2022 : portrait de candidat, Mikaele Seo », sur Wallis-et-Futuna la 1ère (consulté le )
  2. « Législatives 2022 : Présentation des parcours des 17 nouveaux députés d'Outre-mer entrant à l'Assemblée nationale », sur Outremers360° (consulté le )
  3. Journaux Officiels du Territoire des îles Wallis et Futuna, Journaux Officiels du Territoire des îles Wallis et Futuna, (lire en ligne)
  4. a et b « Mikaele Seo, nouveau député : "Je porte sur moi tous les dossiers de Wallis et Futuna" », sur Outre-mer la 1ère (consulté le )
  5. « Législatives: La majorité présidentielle en tête en Nouvelle-Calédonie », sur Challenges, (consulté le )
  6. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  7. « La Polynésie élit trois députés indépendantistes, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna votent pour des macronistes », sur TV5MONDE, (consulté le )
  8. « Wallis et Futuna: Mikaele Seo, membre de la majorité locale, siègera avec les macronistes », AFP Infos Françaises,‎
  9. « Législatives 2022 : Les recours contre les élections d’Olivier Serva (Guadeloupe) et Mikaele Seo (Wallis et Futuna) jugés recevables », sur Outremers360° (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]