Mika Kallio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kallio.
Mika Kallio
Image illustrative de l'article Mika Kallio
Kallio lors du GP de Grande-Bretagne 2010
Biographie
Date de naissance (34 ans)
lieu de naissance Valkeakoski
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Carrière professionnelle
Années d'activité depuis 2001
Équipe Italtrans Racing Team
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Moto GP 32 - - -
Moto2 87 4 4 16
250 cm3 33 2 5 10
125 cm3 82 12 7 23
Palmarès
1er 2e 3e
Moto GP - - -
Moto2 - 1 -
250 cm3 - - 1
125 cm3 - 2 -

Mika Kallio, né le 8 novembre 1982 à Valkeakoski, est un pilote de vitesse moto finlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts en Grand Prix en 2001, il réussit en 2005 une grande saison qui le voit empocher quatre victoires et lui permet de jouer le titre 125 cm3 face au pilote suisse Thomas Lüthi. Mais c'est son propre coéquipier, Gábor Talmácsi, qui va le battre sur la ligne lors du Grand Prix du Qatar, et le priver de cinq points qui se révèleront cruciaux lors du décompte final. Il échouera une nouvelle fois la saison suivante dans sa quête du titre, 2e pour la 2e fois d'affilée, devancé cette fois-ci par Álvaro Bautista.

En 2007, KTM le fait monter en 250 cm3 aux côtés du Japonais Hiroshi Aoyama, déjà bien rompu aux joutes de la catégorie quart de litre. Il réalise une première saison encourageante puis confirme l'année suivante en terminant à la 3e place du championnat.

Pour la saison 2009, il accède à la catégorie MotoGP dans le Pramac Racing Team, au guidon d'une Ducati. Il y restera deux ans, jusqu'au Grand Prix d'Australie 2010, lors duquel, blessé, il doit déclarer forfait et céder sa place à l'expérimenté Carlos Checa. Le Finlandais retourne à l'échelon inférieur en 2011 pour découvrir la Moto2, qui a pris le relais de la 250 cm3, avec l'écurie belge Marc VDS Racing Team.

Fin 2015, il est nommé pilote essayeur pour KTM dont l'arrivée en MotoGP est prévue pour 2017[1],[2].

Statistiques en Grand Prix[modifier | modifier le code]

Par saison[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Communauté valencienne Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2015)

Sais Cat. Moto Course Vict. Pod. Poles MTC Pts Class. Titre
2001 125 cm3 Honda 2 0 0 0 0 3 28e -
2002 125 cm3 Honda 16 0 0 0 0 78 11e -
2003 125 cm3 KTM 16 - 1 - - 88 11e -
2004 125 cm3 KTM 16 - 1 - - 86 10e -
2005 125 cm3 KTM 16 4 10 8 3 237 2e -
2006 125 cm3 KTM 16 3 11 4 1 262 2e -
2007 250 cm3 KTM 17 2 4 2 2 157 7e -
2008 250 cm3 KTM 16 3 6 0 2 196 3e -
2009 MotoGP Ducati 16 - - - - 71 15e -
2010 MotoGP Ducati 17 - - - - 43 17e -
2011 Moto2 Suter 17 - 1 - - 61 16e -
2012 Moto2 Kalex 17 - 1 - - 130 6e -
2013 Moto2 Kalex 17 1 4 1 1 188 4e -
2014 Moto2 Kalex 18 3 10 3 3 289 2e -
2015 Moto2 Kalex 18 0 0 0 0 72 15 -
Speed Up
Total 234 16 49 18 12 1958

En détail[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Position Points
2001 125 cm3 Honda JAP AFS ESP FRA ITA CAT P-B GBR ALL
Ab.
RTC POR VAL
Ab.
PAC AUS MAL BRE - -
2002 125 cm3 Honda JAP
Ab.
AFS
12
ESP
5
FRA
8
ITA
Ab.
CAT
9
P-B
Ab.
GBR
Ab.
ALL
9
RTC
10
POR
8
BRE
8
PAC
6
MAL
7
AUS
Ab.
VAL
16
11e 78
2003 125 cm3 KTM JAP
11
AFS
7
ESP
16
FRA
Ab.
ITA
13
CAT
7
P-B
11
GBR
7
ALL
10
RTC
4
POR
Ab.
BRE
19
PAC
7
MAL
2
AUS
Ab
VAL
Ab.
11e 88
2004 125 cm3 KTM AFS
12
ESP
Ab.
FRA
6
ITA
Ab
CAT
9
P-B
Ab.
BRE
8
ALL
5
GBR
4
RTC
Ab.
POR
2
JAP
Ab
QAT
4
MAL
Ab.
AUS
Ab.
VAL
Ab.
10e 86
2005 125 cm3 KTM ESP
2
POR
1
CHN
11
FRA
3
ITA
Ab
CAT
3
P-B
Ab.
GBR
7
ALL
1
RTC
2
JAP
1
MAL
2
QAT
2
AUS
5
TUR
Ab.
VAL
1
2e 237
2006 125 cm3 KTM ESP
4
QAT
2
TUR
Ab.
CHN
1
FRA
2
ITA
6
CAT
Ab.
P-B
1
GBR
2
ALL
8
RTC
2
MAL
2
AUS
2
JAP
1
POR
3
VAL
2
2e 262
2007 250 cm3 KTM QAT
Ab.
ESP
Ab.
TUR
6
CHN
5
FRA
7
ITA
Ab.
CAT
6
GBR
6
P-B
8
ALL
2
RTC
3
SMR
Ab.
POR
Ab.
JAP
1
AUS
Ab.
MAL
4
VAL
1
7e 157
2008 250 cm3 KTM QAT
3
ESP
1
POR
3
CHN
1
FRA
5
ITA
4
CAT
Ab.
GBR
1
P-B
7
ALL
4
RTC
5
SMR
Ab.
INP
C
JAP
5
AUS
3
MAL
Ab.
VAL
11
3e 196
2009 MotoGP Ducati QAT
8
JAP
8
ESP
Ab.
FRA
Ab.
ITA
13
CAT
9
P-B
Ab.
USA
ALL
14
GBR
10
RTC
Ab.
INP
8
SMR
7
POR
Ab.
AUS
9
MAL
10
VAL
9
15e 71
2010 MotoGP Ducati QAT
Ab.
ESP
7
FRA
13
ITA
Ab.
GBR
13
P-B
11
CAT
12
ALL
Ab.
USA
9
RTC
Ab.
INP
Ab.
SMR
Ab.
ARA
14
JAP
15
MAL
12
AUS
11
POR
VAL
17e 43
2011 Moto2 Suter QAT
20
ESP
17
POR
Ab.
FRA
Ab.
CAT
8
GBR
Ab.
P-B
Ab.
ITA
17
ALL
Ab.
RTC
13
INP
9
SMR
15
ARA
10
JAP
10
AUS
16
MAL
6
VAL
2
16e 61
2012 Moto2 Kalex QAT
10
ESP
7
POR
9
FRA
5
CAT
9
GBR
10
NED
10
ALL
2
ITA
11
IND
4
RTC
9
RSM
4
ARA
15
JPN
16
MAL
6
AUS
Ab.
VAL
7
6e 130
2013 Moto2 Kalex QAT
5
AME
3
ESP
Ab.
FRA
2
ITA
5
CAT
9
NED
4
ALL
13
IND
7
CZE
1
GBR
6
RSM
9
ARA
5
MAL
4
AUS
7
JAP
2
VAL
Ab.
4e 188
2014 Moto2 Kalex QAT
2
AME
4
ARG
7
SPA
1
FRA
1
ITA
6
CAT
4
NED
3
GER
2
IND
1
CZE
2
GBR
2
RSM
2
ARA
7
JAP
5
AUS
4
MAL
2
VAL
Ab.
2e 289
2015 Moto2 Kalex QAT
6
AME
8
ARG
4
SPA
Ab.
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
12
NED
8
GER
12
IND
Ab.
CZE
15
GBR
20
RSM
Ab.
15e 72
Speed Up ARA
11
JAP
15
AUS
8
MAL
12
VAL
10

Par catégorie[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Communauté valencienne Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2015)

Cat. Année 1er GP 1er podium 1re victoire Courses Victoires Podiums Pole MTC¹ Points Titres
125 cm3 2001-2006 Drapeau de l'Allemagne ALL 2001 Drapeau de la Malaisie MAL 2003 Drapeau du Portugal POR 2005 82 7 23 12 4 751 -
250 cm3 2007-2008 Drapeau du Qatar QAT 2007 Drapeau de l'Allemagne ALL 2007 Drapeau du Japon JAP 2007 33 5 10 2 4 353 -
MotoGP 2009-2010 Drapeau du Qatar QAT 2009 32 - - - - 104 -
Moto2 depuis 2011 Drapeau du Qatar QAT 2011 Communauté de Valence VAL 2011 Drapeau de la République tchèque RTC 2013 87 4 16 4 4 740 -
Total 2001-? 234 16 49 18 12 1958 -

Palmarès[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Communauté valencienne Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2015)

  • 3 places de 2e en championnat du monde en 2005 (125 cm3), en 2006 (125 cm3) et en 2014 (Moto2).
  • 1 place de 3e en championnat du monde en 2008 (250 cm3).
  • 234 départs.
  • 16 victoires (4 en Moto2 / 5 en 250 cm3 / 7 en 125 cm3).
  • 24 deuxièmes place.
  • 9 troisièmes place.
  • 18 poles (4 en Moto2 / 2 en 250 cm3 / 12 en 125 cm3).
  • 49 podiums (16 en Moto2 / 10 en 250 cm3 / 23 en 125 cm3).
  • 12 meilleurs tours en course.

Victoires en 125 cm³ : 7[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2005 Drapeau du Portugal Grand Prix moto du Portugal Circuit d'Estoril Estoril
Drapeau de l'Allemagne Grand Prix moto d'Allemagne Sachsenring Hohenstein-Ernstthal
Drapeau du Japon Grand Prix moto du Japon Circuit de Motegi Motegi
Drapeau de l'Espagne Grand Prix moto de la Communauté de Valence Circuit de Valence Valence
2006 Drapeau de la République populaire de Chine Grand Prix moto de Chine Circuit international de Shanghai Shanghai
Drapeau des Pays-Bas Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen Assen
Drapeau du Japon Grand Prix moto du Japon Circuit de Motegi Motegi

Victoires en 250 cm³ : 5[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2007 Drapeau du Japon Grand Prix moto du Japon Circuit de Motegi Motegi
Drapeau de l'Espagne Grand Prix moto de la Communauté de Valence Circuit de Valence Valence
2008 Drapeau de l'Espagne Grand Prix moto d'Espagne Circuit permanent de Jerez Jerez de la Frontera
Drapeau de la République populaire de Chine Grand Prix moto de Chine Circuit international de Shanghai Shanghai
Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix moto de Grande-Bretagne Donington Park Castle Donington

Victoires en Moto2 : 4[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2013 Drapeau de la République tchèque Grand Prix moto de République tchèque Circuit de Masaryk Brno
2014 Drapeau de l'Espagne Grand Prix moto d'Espagne Circuit permanent de Jerez Jerez de la Frontera
Drapeau de la France Grand Prix moto de France Circuit Bugatti Le Mans
Drapeau des États-Unis Grand Prix moto d'Indianapolis Indianapolis Motor Speedway Speedway

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mika Kallio sera le pilote d’essais de KTM en MotoGP, www.motogp.com, 22 octobre 2015.
  2. Mika Kallio, la pièce maîtresse de KTM?, www.gp-inside.com, 26 décembre 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]