Mihajlo Apostolski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mihajlo Apostolski

Mihajlo Apostolski (macédonien : Михаjло Апостолски), né le 8 novembre 1906 à Chtip et mort le 7 août 1987 à Doïran, était un général, théoricien militaire, politicien et historien macédonien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a effectué son éducation primaire à Chtip, puis, en 1927, il a été diplômé de l'Académie militaire de Belgrade. En 1938, il achève son éducation à l'Académie de commandement.

Pendant l'invasion du Royaume de Yougoslavie en avril 1941, il sabote des ponts pour freiner la progression des forces de l'Axe[1] et il est capturé par les Italiens. Il est toutefois rapidement libéré, tout comme 12 000 autres prisonniers macédoniens après requête du gouvernement bulgare, allié à l'Allemagne et à l'Italie[2],[3],[4],[5]. Après sa libération, les autorités bulgares lui proposent de devenir officier, ce qu'Apostolski refuse[6]. En septembre 1941, il entre dans l'Armée populaire de libération de Macédoine et devient un chef communiste de la Guerre de libération nationale de Macédoine. En mai 1943, il devient général, puis, lors de la seconde session de l'Assemblée anti-fasciste pour la Libération du Peuple yougoslave (AVNOJ), il accède à sa Présidence[7]. Il préside également l'Assemblée anti-fasciste pour la Libération du Peuple macédonien (ASNOM). À partir de 1944, il commande, en plus de ses forces macédoniennes, des détachements en Serbie et au Kosovo[7],[8].

Après la guerre, il devient l'un des chefs de l'armée de la nouvelle Yougoslavie socialiste. Dans les années 1960 il abandonne ses fonctions militaires et dirige l'Institut d'histoire nationale de Skopje. Il est également membre fondateur de l'Académie macédonienne des sciences et des arts, et son président de 1976 à 1983[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kiro Gligorov, Macedonia is Everything we Have, Izdavacki centar TRI, 2001, Skopje macédonien : Киро Глигоров, Македонија е сѐ што имаме, Издавачки центар ТРИ, 2001, Скопје
  2. Letter No.11660 From the Ministry of Ware to the Bulgarian Central Campaign Committee of Macedonia Sofia, May 28, 1941 CSA, fund 396, list 1, file 37, page 4. Original, typed.
  3. Resolution from General Mitev was: Rome, to be set free, signed on 02.07.1941. CMA, f. 20, op. IV, a.e. 25.
  4. Dimitre Minchev (Military Publishing House, Sofia, 2002) Bulgarian Camagne Committees in Macedonia - 1941, Shtip, July 23, 1941, Document № 41.
  5. Bulgarian Central Military Archives (CMA), fund 20, list 4, file 25.
  6. Contested Ethnic Identity: The Case of Macedonian Immigrants in Toronto, 1900-1996, Chris Kostov, Peter Lang, 2010, (ISBN 3034301960), p. 13.
  7. a b et c Blaze Risteski (editor), Macedonian Encyclopedia (vol. I), MANU, 2009, Skopje.
  8. Narodni heroji Jugoslavije, Mladost, Beograd 1975.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]