Mihail Jora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mihail Jora
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 79 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Conflit
Instrument
Élève
Distinction
Prix Herder ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Mihail Jora (prononciation roumaine : [mihaˈil ˈʒora] ; , Roman (Neamț), Roumanie - , Bucarest, Roumanie) est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre roumain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mihail Jora a étudié à Leipzig avec Robert Teichmüller. De 1929 à 1962, il a été professeur au conservatoire de Bucarest où il a enseigné la composition, notamment à Myriam Marbe.

Il a travaillé de 1928 à 1933 en tant que directeur/chef d'orchestre de l'Orchestre Radio de Bucarest. En 1944, il est devenu le vice-président de la Société des compositeurs roumains. Cependant le nouveau gouvernement communiste a très vite critiqué son « formalisme ». En 1953, il a été réhabilité et il a reçu de nouveau la permission de joindre l'Union des compositeurs.

Il a composé quatre ballets, une symphonie, deux ouvrages majeurs pour l'orchestre, des ouvrages de musique de chambre et beaucoup de pièces pour le piano, de musique chorale et de musique vocale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sadie, Julie Anne Sadie et Stanley Sadie, Calling on the composer : a guide to European composer houses and museums, New Haven/London, Yale University Press, , 430 p. (ISBN 0-300-10750-1, lire en ligne), p. 214

Liens externes[modifier | modifier le code]