Miguel Mejía Barón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miguel Mejía Barón
Image illustrative de l'article Miguel Mejía Barón
Biographie
Nationalité Mexicain
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Lieu Mexico
Poste Défenseur
Parcours senior1
Saisons Clubs M (B.)
Flag of Mexico.svg Club Universidad Nacional
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1988-1991 Drapeau : Mexique Pumas UNAM
1991-1992 Drapeau : Mexique CF Monterrey
1993-1995 Drapeau : Mexique Mexique
1999 Drapeau : Mexique Tigres UANL
2000 Drapeau : Mexique CF Puebla
2001-2002 Drapeau : Mexique Pumas UNAM
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Miguel Mejía Barón, né le , est un joueur et entraîneur de football mexicain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a entraîné de nombreux grands clubs au Mexique : Pumas UNAM, CF Monterrey, Tigres UANL, CF Puebla. Il a été également le sélectionneur de l'équipe du Mexique lors de la Coupe du monde 1994[1].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

En 1993, il succède à César Luis Menotti au poste de sélectionneur de l'équipe du Mexique. À son arrivée, le Mexique est pour la première fois invité à disputer la Copa América et atteint la finale du tournoi, battu par l'équipe d'Argentine (1-2). Ensuite, la sélection remporte la Gold Cup 1993 contre les États-Unis (4-0).

La sélection dispute l'année suivante la Coupe du monde 1994 qui se déroule aux États-Unis. L'équipe termine première de son groupe où elle bat l'Irlande (2-1), tient en échec l'Italie (1-1; futur finaliste) et perd contre la Norvège (0-1). En huitièmes-de-finale, le Mexique est opposé à la Bulgarie, cette dernière se qualifie par le biais d'une séance de tirs-au-but (1-1, t.a.b. 1-3).

En 1995, le Mexique est de nouveau invité à participer à la Copa América 1995 qui se dispute en Uruguay. Il est éliminé en quarts-de-finale par leurs voisins les Américains (0-0, t.a.b. 4-5). Ce résultat entraîne le remplacement de Miguel Mejía Barón par Bora Milutinović, qui entraînait les États-Unis jusqu'alors.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Miguel Mejía Barón », sur transfermarkt.es