Miguel Mejía Barón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miguel Mejía Barón
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Mexicain
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Lieu Mexico
Poste Défenseur
Parcours senior1
Saisons Clubs M (B.)
Flag of Mexico.svg Club Universidad Nacional
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1988-1991 Drapeau : Mexique Pumas UNAM
1991-1992 Drapeau : Mexique CF Monterrey
1993-1995 Drapeau : Mexique Mexique
1999 Drapeau : Mexique Tigres UANL
2000 Drapeau : Mexique CF Puebla
2001-2002 Drapeau : Mexique Pumas UNAM
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Miguel Mejía Barón, né le , est un joueur et entraîneur de football mexicain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a entraîné de nombreux grands clubs au Mexique : Pumas UNAM, CF Monterrey, Tigres UANL, CF Puebla. Il a été également le sélectionneur de l'équipe du Mexique lors de la Coupe du monde 1994[1].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

En 1993, il succède à César Luis Menotti au poste de sélectionneur de l'équipe du Mexique. À son arrivée, le Mexique est pour la première fois invité à disputer la Copa América et atteint la finale du tournoi, battu par l'équipe d'Argentine (1-2). Ensuite, la sélection remporte la Gold Cup 1993 contre les États-Unis (4-0).

La sélection dispute l'année suivante la Coupe du monde 1994 qui se déroule aux États-Unis. L'équipe termine première de son groupe où elle bat l'Irlande (2-1), tient en échec l'Italie (1-1; futur finaliste) et perd contre la Norvège (0-1). En huitièmes-de-finale, le Mexique est opposé à la Bulgarie, cette dernière se qualifie par le biais d'une séance de tirs-au-but (1-1, t.a.b. 1-3).

En 1995, le Mexique est de nouveau invité à participer à la Copa América 1995 qui se dispute en Uruguay. Il est éliminé en quarts-de-finale par leurs voisins les Américains (0-0, t.a.b. 4-5). Ce résultat entraîne le remplacement de Miguel Mejía Barón par Bora Milutinović, qui entraînait les États-Unis jusqu'alors.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Miguel Mejía Barón », sur transfermarkt.es