Miguel Ángel Muñoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Miguel Ángel Muñoz
Description de cette image, également commentée ci-après
Miguel Ángel Muñoz en 2017.
Informations générales
Surnom M.A.M
Nom de naissance Miguel Ángel Muñoz Blanco
Naissance (39 ans)
Madrid, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Acteur
Chanteur
Genre musical Pop
Instruments Voix
Années actives Depuis 1992
Labels Sony BMG
Site officiel miguelangelmunoz.com

Miguel Ángel Muñoz, né le à Madrid, est un acteur et chanteur espagnol.

Il est principalement connu en France pour son rôle de Roberto dans la série Un, dos, tres diffusée sur M6 et pour avoir participé à la cinquième saison de l'émission Danse avec les stars diffusée sur TF1[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Miguel Ángel Muñoz commence sa carrière d'acteur à l'âge de 9 ans dans le film El Palomo cojo, ainsi que dans diverses séries télévisées.

L'acteur est surtout connu pour son rôle de Roberto dans Un, dos, tres, le Fame à l'espagnol, et pour sa participation au groupe Upa Dance en 2002, formé avec ses partenaires de série, Pablo Puyol, Beatriz Luengo, Mónica Cruz et Silvia Marty. Upa Dance se sépare mais continue à vendre des DVD, des live et des remix. Ensuite un deuxième Upa Dance est formé par un autre groupe, celui d'Elisabeth Jordan (Tania) et de Edu Del Prado (César) en 2005.

En 2006, son premier single, Dirás que estoy loco, extrait de son album éponyme est sorti en et se classe troisième des charts français. L'album est paru le 4 septembre.

Pour Sinbad : La Légende des sept mers, il prête son jeu et sa voix au personnage de dessin animé (Patrick Bruel pour la version française).

Il est aussi présentateur télé. Miguel Ángel présente en l'émission 5 Latin Lovers à Miami, diffusée sur NRJ 12.

En 2010, il obtient le rôle principal de la mini-série La Piel Azul [2] diffusée sur Antena 3.

Il part en 2012 au Mexique pour tourner la série Capadocia [3], qui remporte un grand succès et qui est nommée au Festival de la Télévision de Monte-Carlo. Fort de cette renommée au Mexique, il poursuit sa carrière d'acteur en intégrant le casting de la série Infames. Il obtient un premier rôle dans un film américain en 2013 avec ABC of Death 2[4] sorti en mars dernier en DVD en France[4].

En 2014, il intègre le casting de la série Sin Identidad[5] qui évoque le scandale des enfants volés à l'époque de Franco. Son personnage Bruno marque son retour sur le petit écran espagnol. Avec ses 3 millions de téléspectateurs, la série est achetée par l'Italie et une deuxième saison[6] a été tournée entre 2014 et 2015. Après des mois d'attentes, la série fait son retour sur Antena 3 pour une dernière saison[7]. Elle reste à ce jour inédite en France, mais ses producteurs laissent entendre une possible diffusion, vu l'engouement qu'elle suscite sur les réseaux sociaux[8]

À l'automne 2014, il participe à la cinquième saison de l'émission Danse avec les stars sur TF1, aux côtés de la danseuse Fauve Hautot[9], et termine quatrième de la compétition.

En parallèle de sa participation à l'émission française, il continue les tournages en Espagne. Ainsi, il participe au long-métrage Hablar[10] de Joaquín Oristrell qui est présenté en avant première au 18e festival de Malaga[11].

En 2016, il est le dernier à rejoindre l'émission Master chef celebrity en Espagne[12]. En parallèle, il joue dans la série espagnole Amar es para siempre jusqu'en où il quitte la fiction quotidienne pour se rendre aux États-Unis[13]. Il joue ensuite dans le film What About Love aux côtés de Sharon Stone, qui sort le aux États-Unis[14].

En 2017, il fait une apparition surprise dans la série El Ministerio del tiempo[15]

En 2018, l'acteur commence l'année avec un planning plutôt chargé. En effet, il participe à l'émission Planeta Calleja dans laquelle il dévoile quelques aspects de sa vie privée[16]. Il fait aussi son grand retour à la télévision avec la série Presunto Culpable[17] tourné en partie à Paris. La série est diffusée dès en Espagne. Miguel Ángel y joue un personnage accusé du meurtre de sa compagne[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Miguel Ángel Muñoz a partagé la vie de son ancienne partenaire dans Un, dos, tres, Monica Cruz de 2001 à 2004. L'actrice s'était même fait tatouer les initiales de l'acteur à l'intérieur du poignet gauche[19].

Il a également partagé la vie de l'actrice espagnole, Manuela Vellés, de 2011 à 2015[20],[21].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

  • En Espagne :
    • Master chef celebrity (2016) : candidat[12]
    • Como sapiens (2020) : présentation
    • The Dancer (2021) : jury
  • En France :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Arte nuevo : un homenaje (2016)
  • Amor casual (2012)
  • El Cartero de Neruda (2006)
  • La Cenerentola
  • Quickly (2003)

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Upa dance[modifier | modifier le code]

  • 2002: Upa Dance
  • 2003: Upa Dance Edición Especial (l'album est sorti en France en 2006, sous le titre Un Dos Tres, promu par le single Morenita (Remix))
  • 2003: Live (concert à Almeria, également édité en DVD, tous deux sortis en France en 2006)
  • 2005: Contigo

En solo[modifier | modifier le code]

Album
Miguel Ángel Muñoz ou MAM
  • Sortie: (FR.)
  • Récompense: Album d'Argent[25]
  • Singles Officiel:
    • Diras que estoy loco
    • Esa Morena
    • Quien es el Ladron

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://lamonteeiberique.com/un-dos-tres-la-serie-culte-qui-se-maintient-sur-les-ecrans/
  2. a et b « La piel azul : des vacances cauchemardesques » (consulté le )
  3. a et b http://lamonteeiberique.com/projecteur-sur-les-productions-latines-nommees-au-festival-de-television-de-monte-carlo/
  4. a b et c « ABC of death 2 », sur http://lamonteeiberique.com/
  5. a et b Sin Identidad http://lamonteeiberique.com/sin-identidad-fiction-realite/
  6. La saison 2 de Sin Identidad http://lamonteeiberique.com/tournage-saison-2-sin-identidad/
  7. « Le final de Sin Identidad arrive sur Antena 3 », sur http://lamonteeiberique.com/
  8. « Une diffusion française pour Sin Identidad? », sur http://lamonteeiberique.com/
  9. Hélène Allary, « Danse avec les stars 5 : Miguel Angel Munoz de Un, Dos, Tres au casting », sur melty.fr,
  10. a et b « Hablar inaugure le Festival de Malaga », sur http://lamonteeiberique.com/
  11. « Le 18e festival de Malaga », sur http://lamonteeiberique.com/
  12. a et b « Miguel Angel Munoz devient cuisinier pour Master Chef », (consulté le )
  13. a et b « Miguel Angel Munoz : "J'aime travailler sur des personnages obscurs". », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (en)« Fiche de What About Love », sur imdb.com
  15. a et b « Miguel Angel Munoz métamorphosé pour El Ministerio del Tiempo », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Miguel Angel Munoz bat le record d'Elsa Pataky dans Planeta Calleja », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. a et b « Presunto culpable : un tournage parisien pour la nouvelle série d'Antena 3 », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Miguel Angel Munoz : " Jon est le presunto culpable principal de la série" », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. Madame Figaro, « Monica Cruz, une vie dans l'ombre de sa sœur Penélope », sur Madame Figaro, (consulté le )
  20. Chloe Breen, « Miguel Angel Muñoz et sa girlfriend Manuela : Vacances de rêve en Italie », sur purepeople.com, (consulté le ).
  21. Nicolas Guell, « Miguel Angel Muñoz et Manuela, séparés : Les ex se retrouvent sur tapis rouge », sur purepeople.com, (consulté le ).
  22. http://lamonteeiberique.com/la-saint-valentin-pour-tous-les-gouts/
  23. a et b http://lamonteeiberique.com/portrait-de-miguel-angel-munoz/
  24. http://lamonteeiberique.com/hay-dos-clases-de-personas/
  25. Musique sur Disque en France (SNEP) : Top 50, telechargement legal, droit d'auteur…

Liens externes[modifier | modifier le code]