Mie goreng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mie goreng
Image illustrative de l'article Mie goreng
Mie goreng d'un restaurant de Jakarta

Autre nom Mee goreng - Mi goreng
Lieu d’origine Drapeau de l'Indonésie Indonésie[1],[2]
Température de service Chaud
Ingrédients Nouilles frites
Classification Plat principal

Le Mie goreng (en indonésien, mie goreng ou mi goreng ; malais : mee goreng ou mi goreng ; les deux signifient « nouilles frites »[3]), aussi connu sous le nom de bami goreng. Il est à base de nouilles jaunes frites dans l'huile avec de l'ail, de l'oignon ou des échalotes, des crevettes, du poulet, du porc, du bœuf ou des bakso (boulettes de viande), du piment, du chou ou du chou chinois, des tomates, divers autres légumes et des œufs. C'est un plat très répandu et très prisé que l'on retrouve dans quasiment tous les restaurants et les étals (warung) de l'archipel, de même que le nasi goreng[4]

Origine[modifier | modifier le code]

Ce plat est dérivé du chow mein chinois, très probablement introduit par les nombreux immigrants chinois qui se sont établis tout au long de l'histoire dans l'archipel et la péninsule malaise. On trouve un équivalent au Japon, le yakisoba. Cela dit, le mie goreng s'est profondément adapté à la culture locale, comme en témoigne l'usage du kecap manis[5], (sauce soja sucrée), d'échalotes, de sambal, et l'absence de porc et de lard au profit de crevettes, de poulet ou de bœuf.

Variantes[modifier | modifier le code]

Mie goreng instantané d'Indomie

En Indonésie, les variantes de mie goreng changent de nom en fonction de l'ingrédient principal : le mie goreng classique emploie du poulet, le mie goreng sapi emploie du bœuf, le mie goreng kambing de la chèvre ou du mouton, le mie goreng udang des crevettes. Il peut aussi prendre le nom du lieu de sa région, comme le Mie Goreng Aceh d'Aceh, le Mie goreng Jawa de Java, le Mie goreng Surabaya de Surabaya, le chow mein est renommé mie goreng China et le yakisoba est appelé jepang. La version instantanée du mie goreng, Indomie mi goreng, est également très populaire en Indonésie et ailleurs, bien qu'en définitive ce produit n'ait rien à voir à l'original, le produit étant bouilli et non frit.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bergy, « Indonesian Mie Goreng (Fried Noodles) », Food.com, .
  2. « Mie Goreng (Indonesian Fried Noodles) », Rasa Malaysia, .
  3. Bill Guerin, « World's top noodle maker loses its bite », Asia Times Online,‎ (lire en ligne).
  4. Pepy Nasution, « Friend’s Post – Mie Goreng by Indonesia Eats », Wok With Ray, (consulté le 3 juin 2012).
  5. Janelle Bloom, « Mie goreng », Taste.com.au Australian Good Taste, .

Liens externes[modifier | modifier le code]