Microtome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Microtome électrique
Microtome manuel
Coupe d'un oiseau (Naturkundemuseum de Berlin)

Un microtome est un appareil utilisé pour l'étude (par coupe histologique) des cellules. Il permet de créer de fines tranches d'un tissu étudié après fixation (souvent) ou congélation (Allant de 2 µm à 25µm).

Principe[modifier | modifier le code]

On utilisait autrefois pour la coupe la face la plus tranchante d'un éclat de verre.

Le microtome moderne est construit de manière à produire de fines tranches de matière, un peu comme le fait une machine à couper le jambon opérant un mouvement vertical alternatif supportant le bloc à couper et équipé d'un rasoir prismatique fixe affûté par pâtes diamantées sur plaque de verre.

Utilité[modifier | modifier le code]

Le microtome sert à produire des rubans de coupes de très faible épaisseur, observables au microscope optique, à partir d'un bloc obtenu après inclusion à la paraffine de l'objet à observer (suppression de l'eau contenue) ; les coupes obtenues placées entre lame et lamelle sont colorées ensuite pour en différencier les cellules et les tissus organiques.

  • La technique initiale permettait de faire des coupes de 2 à 25 μm d'épaisseur;
  • La méthode par cryosection (en) dans un cryostat par congélation rapide, ne nécessite que 10 minutes au lieu de 16 heures ; Coupes de 10 µm environ.
  • L'ultramicrotome permet des coupes de 60 à 100 nm servant en microscopie électronique.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]