Micromania-Zing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Micromania)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la chaîne de magasins française de vente de jeux vidéo. Pour le développeur de jeux vidéo, voir Micromania Software. Pour la chanson de Romina Contiero, voir Micromania (chanson).
Micromania-Zing
Logo de l'enseigne Micromania-Zing
Logo de l'enseigne Micromania-Zing

Création 1983
Dates clés 2008 (rachat par GameStop)
Fondateurs Albert Loridan
Forme juridique SAS
Slogan Libérons le pouvoir de l'imagination !
Siège social Sophia Antipolis (06)
Drapeau de France France
Direction Nicolas Bertrand
Actionnaires GameStopVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Distribution de jeux vidéo et de produits dérivés
Société mère GameStop
Filiales Recycleware, Dock Games, ZING Pop Culture
Effectif De 1 000 à 1 500 personnes
Site web http://www.micromania.fr

Micromania-Zing est une société française créée en 1983 par Albert Loridan, spécialisée dans la vente de jeux vidéo. À ses débuts, elle vendait uniquement par correspondance. Pour les joueurs de jeux vidéo, Micromania-Zing est un magasin où l'on trouve le plus d'objets qui leur correspondent.

L'enseigne organise régulièrement des journées découvertes en proposant à ses clients de tester de nouveaux jeux ou consoles en avant-première, notamment lors du Micromania Games Tour. La société est également à l'origine du Micromania Game Show.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Création de Micromania comme société de vente par correspondance (VPC) par Albert Loridan .
  • 1987 : Ouverture du point de vente au Printemps Haussmann à Paris.
  • 1989 : Ouverture du 1er magasin Micromania au Forum des Halles, à Paris, c'est le premier magasin de jeux vidéo en France.
  • 2001 : L Capital achète Micromania[1].
  • 2002 : Ouverture du 100e magasin Micromania.
  • 2004 : Ouverture du 200e magasin Micromania.
  • 2005 : Nomination de Pierre Cuilleret à la tête de Micromania.
  • 2007 : Micromania rachète la franchise Dock Games[2].
  • 2008 : GameStop rachète Micromania à L Capital[1].
  • 2009 : Ouverture du 350e magasin Micromania.
  • 2012 : Il n'y a plus de franchisés Dock Games (filiale), il reste encore quelques succursales.
  • 2013 : Rachat de 44 magasins Game[3].
  • 2013 : Micromania compte 444 magasins dans toute la France[réf. nécessaire].
  • 2014 : Pierre Cuilleret quitte la Présidence de Micromania et son poste à GameStop[4].
  • 2017 : Micromania fusionne avec Zing Pop Culture et devient Micromania-Zing[5]

Rachat par GameStop[modifier | modifier le code]

En novembre 2008, l'enseigne Micromania est rachetée par GameStop, un groupe américain basé dans l'état du Texas. GameStop est la première entreprise au niveau mondial pour la distribution de jeux vidéo. Elle détient 5889 magasins dans le monde. Les deux fondateurs sont Molly Chapman et Daniel Plaugher. [Quand ?].

La nouvelle stratégie Micromania-Zing[modifier | modifier le code]

Le 19 Octobre 2017, lors d'une conférence de presse, la nouvelle stratégie commerciale de Micromania est dévoilée, l'enseigne fusionnant avec sa filiale spécialisée dans les produits dérivés Zing afin de toucher une plus large clientèle, qui était jusqu'ici en grande partie constituée de "gamers", et devenant ainsi Micromania-Zing. Il est annoncé également que d'ici à 2022 tous les magasins Micromania seront passés à l'enseigne Micromania-Zing après avoir subi les travaux nécessaires pour accueillir les produits pop-culture Zing dans les magasins actuels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Micromania sur L Capital
  2. « Micromania rachète Dock Games », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er octobre 2015).
  3. « Micromania s'offre 44 magasins Game », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er octobre 2015).
  4. « Micromania : Pierre Cuilleret quitte la présidence », sur gamekult.com, (consulté le 1er octobre 2015).
  5. « http://www.micromania.fr/special/presse/dossier_presse_Micromania_Zing.pdf », sur www.micromania.fr (consulté le 19 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]