Micoquien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Biface micoquien - Muséum de Toulouse

Le Micoquien ou Keilmessergruppen est une industrie lithique correspondant à un stade final de l'Acheuléen, datant d'environ 250 000 BP, marquant la transition de celui-ci vers le Paléolithique moyen. Il perdure jusque vers 60 000 BP[1].

Le Micoquien se caractérise par la production de bifaces allongés, aux pointes fines et aux bords légèrement concaves. Par extension, l'adjectif « micoquien » est utilisé pour qualifier ce type de biface dans d'autres industries. Il a donné naissance ou influencé le LRJ, le Szélétien et l'Altmühlien.

Bien que le site éponyme du Micoquien soit le gisement de la Micoque, situé sur la commune des Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France), celui-ci n'a pas livré de pointes foliacées contrairement à tous les autres sites qui se trouvent en Europe centrale et orientale. Le lien entre l'industrie éponyme et celles qui ont été qualifiées de micoquiennes par la suite est d'ailleurs peu probable.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Farizy, « Industries charentiennes à influences micoquiennes, l'exemple de l'est de la France », Paléo, supplément n° 1, 1995, pp. 173-178.


Lien externe[modifier | modifier le code]