Mickey Mantle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mickey Mantle Baseball pictogram.svg
Mickey Mantle 1953.jpg
Yankees de New York - No  7
Champ extérieur
Frappeur ambidextre  Lanceur droitier
Premier match
17 avril 1951
Dernier match
28 septembre 1968
Statistiques de joueur (1951-1968)
Moyenne au bâton ,298
Coups sûrs 2415
Coups de circuit 536
Points marqués 1677
Points produits 1509
Équipes
Temple de la renommée du baseball
Élu en 1974

Mickey Charles Mantle (20 octobre 1931 à Spavinaw - 13 août 1995) est un joueur professionnel de baseball élu au Temple de la renommée du baseball en 1974. Légendaire joueur des Yankees de New York, il a évolué pour cette équipe de la Ligue majeure de baseball de 1951 à 1968. Il a terminé sa carrière avec 536 coups de circuit en 18 saisons.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mantle a joué toute sa carrière avec les Yankees de New York. En 1956, il gagne la triple couronne - c'est-à-dire il a mené la ligue en coups de circuit (52), points produits (130) et à la moyenne au bâton (0,353). Il est aussi connu pour la poursuite du record de Babe Ruth en 1961, quand il a frappé 54 coups de circuit en 153 parties. Il a dû s'incliner devant Roger Maris après s'être blessé vers la fin de la saison. C'est finalement Roger Maris qui a battu le record de Ruth et a remporté le titre de joueur le plus utile (MVP).

Avec les Yankees, Mantle a participé 12 fois aux Séries mondiales (World Series), et en a gagné 7. Il a établi les records actuels pour les coups de circuit (18), points produits (40), points marqués (42) et buts-sur-balles (43). En 273 présences au bâton (presque la moitié d'une saison régulière) il a frappé pour une moyenne 0,257.

Au moment de sa retraite, il venait au troisième rang pour le nombre de coups de circuit, avec 536. Il occupe désormais le 13e rang, mais est le premier parmi les frappeurs ambidextres, Eddie Murray étant deuxième avec 504 circuits. Il fut élu au Temple de la renommée du baseball en 1974 avec 88 % des votes, à sa première année d'éligibilité. Il est parmi les 8 joueurs ayant été le meilleur joueur des Ligues majeures au moins trois fois.

Mantle est surtout connu pour ses très longs coups de circuit. La légende veut que Mantle frappa le plus long coup de circuit de l'histoire, estimé à 565 pieds du marbre, le 17 avril 1953 à Washington, mais les estimations de la distance parcourue par la balle étaient très rudimentaires à l'époque, et ce chiffre tient davantage de la rumeur[1],[2]. La balle fut expédiée hors du Griffith Stadium et récupérée par Donald Dunaway, un adolescent du quartier. Une étude d'un professeur de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign qui a examiné la physique du baseball a conclu qu'il existait un « scénario plausible » où la balle aurait effectivement pu traverser cette distance[3],[4], mais il est impossible de la déterminer avec exactitude.

Il aurait dans sa carrière frappé 10 coups de circuit de plus de 500 pieds. Le plus long coup de circuit de sa carrière (non mesurable à l'époque) est de 734 pieds (soit 224 m), frappé le 22 mai 1963 au Yankee Stadium en 11e manche. Sur ce coup, sa frappe de 113 m a percuté le toit du stade à une hauteur de 36 m. Dans sa carrière il a frappé à 3 reprises la façade du vieux Yankee Stadium.

Mantle était capable d'atteindre le premier but en 3,1 secondes et de faire le tour des buts en 13 secondes, des performances exceptionnelles pour un joueur qui a failli être amputé à l'âge de 15 ans (ostéomyélites).

Il était l’aîné d'une famille de cinq enfants vivant à Commerce. Son père était mineur à Picher (zinc). Sa famille perdit la ferme familiale à la suite de grosses inondations dans les années 1940. Ils retournèrent vivre dans une maison de deux pièces à Commerce. Son père a eu une grande influence sur lui, il était son modèle. Comme deux de ses oncles son père est décédé d'un cancer en 1952, à l'âge de trente-neuf ans. Mickey Mantle venait de terminer sa première saison à New York. Il aura beaucoup de mal à s'en remettre et c'est à partir de cette époque qu'il devient alcoolique (21 ans). Il est soutien de famille à 21 ans et c'est lui qui achète une maison de sept pièces à sa mère en 1952. Sa vie privée sera très décousue malgré un mariage à l'âge de 19 ans avec Merlyn qui lui donnera 4 garçons.

Mickey Mantle meurt en 1995 d'un cancer du foie (après transplantation) à Dallas.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Classé 13e pour les coups de circuit
  • Classé 99e pour les coups sûrs
  • Classé 27e pour les points marqués
  • Classé 45e pour les points produits
  • Champion frappeur en 1956
  • Meilleur joueurs des ligues majeures (1956, 1957, 1962)
  • Élu au Temple de la renommée du baseball et à l'équipe du siècle
  • Triple couronne en 1956.
  • Champion frappeur de coups de circuit en 1955, 1956, 1958 et 1960.
  • Il a frappé un carrousel (simple, double, triple, coup de circuit dans le même match) le 23 07 1957.

Statistiques[modifier | modifier le code]

G AB H 2B 3B HR R RBI BB SO AVG OBP SLG
2401 8102 2415 344 72 536 1677 1509 1733 1710 0,298 0,422 0,557

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Even Santa believes in Mantle's 565-foot blast, Jeff Passan, Yahoo! Sports, 17 avril 2008.
  2. (en) Can Mantle's 565-foot homer be matched?, Greg Rybarczyk, ESPN, 17 avril 2013.
  3. (en) Mantle's Griffith Stadium Home Run Revisited, Alan M. Nathan, Université de l'Illinois à Urbana-Champaign.
  4. (en) Revisiting Mantle's Griffith Stadium Home Run, April 17, 1953 A Case Study in Forensic Physics, Alan M. Nathan, Université de l'Illinois à Urbana-Champaign.