Mickael Tanter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tanter.
Mickaël Tanter
Description de l'image MickaelTanter.png.
Naissance (46 ans)
Paimpol, Bretagne (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines physique, imagerie médicale
Institutions ESPCI ParisTech, INSERM
Diplôme Supélec
Distinctions Grand prix de la Recherche Médicale Jean Hamburger de la ville de Paris 2012
Prix Yves Rocard 2011[1]
Prix Léon Brillouin en 2011

Mickael Tanter est un physicien français né le [2], directeur de recherche à l'INSERM à l'Institut Langevin de l'ESPCI ParisTech. Il est spécialiste d'imagerie médicale ultrasonore.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de SUPELEC (promotion 1994), Mickael Tanter effectue son doctorat à l'ESPCI sous la direction de Mathias Fink. Il étudie l'application du retournement temporel des ondes acoustiques au traitement des tumeurs cancéreuses dans le cerveau. Ses travaux conduisent à la création d'une société française, Supersonic Imagine[3], qui commercialise un échographe qui permet de distinguer les variations d'élasticité des tissus et d'ainsi repérer les tumeurs cancéreuses[4]. Il est nommé chargé de recherche au CNRS en 2000, puis directeur de recherche de l'INSERM en 2005 et est directeur de l'unité Inserm « Physique des Ondes pour la Médecine » à l'Institut Langevin depuis 2007.

Il développe avec son équipe de nouvelles techniques de thérapie et d'imagerie médicale, dont, par exemple, le traitement non intrusif des pathologies cérébrales par ultrasons focalisés transcraniens (Equipex Ultrabrain) ou encore une nouvelle technique d'imagerie cérébrale : le « fUltrasound » (Ultrasons fonctionnels du cerveau)[5]. Cette technique d’imagerie basée sur l’étude des flux sanguins permet de détecter des variations de l’activité cérébrale[6].

Mickael Tanter est membre du conseil scientifique de la région Ile de France[7], directeur adjoint de l’Institut Langevin, lauréat d'Equipex avec son équipe. Il est lauréat du grand prix de la Recherche Médicale Jean Hamburger de la ville de Paris en 2012, co-lauréat avec Mathias Fink, Jacques Souquet et Jérémy Bercoff du Prix Yves Rocard la Société française de physique en 2011[1], lauréat du prix Léon Brillouin de la Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication (SEE) et de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) en 2010, lauréat du Prix Montgolfier de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale en 2010.

Il est lauréat en 2013 d'un ERC Advanced Grant pour développer le concept d'imagerie fonctionnelle ultrasonore du cerveau jusqu'à une reconnaissance en tant que véritable modalité de neuro-imagerie. En 2014, il est lauréat du prix OPECST-INSERM[8] pour ses travaux de valorisation de la recherche, et notamment du concept d'imagerie ultrarapide ultrasonore ayant abouti au développement de la société Supersonic Imagine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]